Lutte harcèlement sexuel et sexiste

L’Université de Limoges s’engage contre les violences sexuelles


L’Université de Limoges affirme sa volonté de n’accepter aucune violence à caractère sexuel ou sexiste dans ses murs. Elle affirme son engagement à lutter contre toute forme de violence sexuelle, sexiste, homophobe, transphobe ou grossophobe. Pour cela, l’Université travaille à la conception d’un dispositif d’accueil des victimes depuis 2017 mené en concertation avec tou.te.s les acteurs et actrices de l’université, personnels et étudiant.e.s.

La politique de l’Université de Limoges en matière de lutte contre toute forme de violence sexuelle se décline en trois grandes actions complémentaires :

Ces trois actions sont complémentaires les unes des autres. Les campagnes de sensibilisation ne peuvent être efficaces que si un dispositif permet d’accueillir les victimes. La mise en place de ce dispositif d’accueil et d’accompagnement des victimes de HSS suppose la création de référent.e.s Harcèlement sexuel et sexiste sur tous les sites de l’université. Ces personnes ont besoin d’être formées pour assurer la qualité de ce service.

Depuis l’annonce de la création d’un dispositif de lutte contre le harcèlement sexuel, des cas de harcèlement ou d’agression à caractère sexuel ont été signalés et sont en voie de traitement. Cela met en évidence le besoin d’un tel dispositif. Cela signifie aussi que les victimes se sentent de plus en plus autorisées à en parler et à le signaler dans leur université. Une adresse mail dédiée a été récemment mise en place : .