Harcèlement sexuel sexiste université limoges

Harcèlement | Une cellule pour accompagner les victimes


L’Université de Limoges ouvre en 2019 son dispositif d’accueil et d’accompagnement des victimes de harcèlement sexuel et sexiste.  Ce projet a été porté par Valérie Legros, vice-présidente Egalité et qualité de vie, et mis en place par la cellule Qualité et DD&RS de l’Université. Ce dispositif a pour but de permettre aux personnes victimes de harcèlement ou d’agression sexuelle au sein de l’université de trouver un lieu d’accueil et d’écoute au sein de l’université également. Il concerne toute la communauté universitaire, des personnels – BIATSS et enseignant.e.s-chercheur.e.s – aux étudiant.e.s.

Cette cellule a pour objectif d’accueillir toute personne victime de harcèlement ou d’agression sexuelle, sexiste, homophobe et plus largement LGBTphobe. Elle leur donne la possibilité d’être prise en charge médicalement et/ou psychologiquement, d’être accompagnée dans toutes ses démarches. La prise en charge des victimes s’accompagne de l’ouverture d’une enquête qui pourra aboutir à une sanction disciplinaire de l’auteur.e des faits.

L’ouverture de ce dispositif sera accompagnée de la mise en place d’une campagne de prévention contre le harcèlement sexuel et sexiste, celle-ci sera réalisée en collaboration avec des étudiantes et étudiants.