Gestion des données de la recherche
(Data Management Plan)


La rédaction de votre plan de gestion des données

L’élaboration d’un plan de gestion des données se pense dès la rédaction de la réponse à un appel à projet national ou européen. Il concerne toutes les disciplines.

Vous trouverez ci-dessous des modèles de PGD rédigés par des laboratoires de l’Université dans plusieurs disciplines. Ils sont une première base pour vous permettre de répondre aux questions les plus urgentes:

– Exemple DMP Sciences et Techniques et SHS (version Word)

Exemple DMP Sciences et Techniques et SHS (version PDF)

BISON-DMP-2021 Ce livrable a été publié dans le cadre du projet européen BISON financé par la commission européenne sous la convention de subvention n° 101006661, avec l’accord de Jessica Makowiak.

Bovreg-DMP-2020 Ce livrable a été publié dans le cadre du projet européen BovReg financé par la commission européenne sous la convention de subvention n°815668, avec l’accord de Véronique Blanquet.

– D’autres modèles publics de PGD sont disponibles en suivant ce lien.

Tous les documents mis à disposition ont obtenu le consentement des chercheurs et chercheuses de l’Université de Limoges. Ils proviennent des secteurs Sciences et Techniques, et Sciences Humaines et Sociales.

La Cellule d’appui aux projets et le Pôle Recherche de l’Université orienteront le chercheur vers les services adaptés, selon les questions qu’il/elle se pose.

Ces questions sont d’ordre différent:

« J’ai besoin de logiciels de traitement, fouille et visualisation de données« 

« Je veux que mon projet respecte les attendus de l’agence de financement dans la gestion des données« 

« Mes données ne sont pas anonymisables, que faire?« 

« Comment choisir le strandard de métadonnées approprié? Comment s’y prendre?« 

« Je ne peux pas partager mes données, alors pourquoi faire un PGD? » etc.

Ressources utiles

Vous trouverez ici quelques ressources utiles pour appréhender la création d’un plan de gestion des données:

– INIST, Atelier de relecture de Plan de Gestion de Données selon le modèle de l’ANR (formation sur demande, durée 2h)

– INRAE, « Plan de gestion des données – Formation », dont le support est accessible en ligne

– L’URFIST de Paris, « Pourquoi et comment rédiger un Plan de gestion des données (PGD ou DMP)? Outre une présentation du PGD, la formation propose un approfondissement de l’outil DMP-OPIDor (INIST-CNRS)

(source: Bracco, Laetitia, Donati, Caroline-Sophie, Du Pasquier, Delphine, Heude, Cyril, Martin, France, & Rousselot, Céline. (2021, April 26). Comment animer un atelier plan de gestion de données ?. Zenodo. https://doi.org/10.5281/zenodo.4719278)

Les enjeux pour la recherche

Un plan de gestion des données permet de s’interroger sur l’ensemble du cycle de vie des données:

  • quels types de données vont être produits?
  • pour quels usages?
  • dans quels formats? quelle volumétrie?
  • quelles métadonnées vont être utilisées?
  • les données seront-elles partagées à l’issue du projet?
  • etc

Ce plan ne doit pas être perçu comme une contrainte administrative mais bien comme un outil de pilotage du projet de recherche. De plus, gérer les données de sa recherche s’inscrit dans une démarche plus large des principes « FAIR », où les données sont « aussi ouvertes que possible, aussi fermées que nécessaire ».

Principes de données FAIR

De nombreux acteurs travaillent à l’accompagnement des chercheurs dans l’élaboration du PGD. Le Service commun de la documentation, avec son service de soutien à la recherche, en fait partie, en collaboration notamment avec la Cellule d’Appui aux projets, le Pôle Recherche, et la DSI.

Vous trouverez dans ces deux documents les informations essentielles à connaître concernant le plan de gestion des données:

Fiches pratiques

(Rubrique en construction)