Fonds Jeanjean


14×9 : format d’une carte postale de la Belle époque. – 14-18 : affreuse époque. Simon Jeanjean, blessé et séparé des siens ou plutôt des siennes, attend leurs lettres et leur envoie des cartes. – Il les recueillera ensuite dans un album dont
la face manuscrite est cachée. – Que nous dit, aujourd’hui, ce puzzle fragmentaire dont ces cartes sont les pièces ?

Au départ l’album dormait dans un grenier. 600 cartes postales de Sedan, Nice, La Bourboule, St Nazaire, Verdun, Abbeville, l’Alsace, la Rhénanie et autres lieux guerriers ou paisibles (Limoges n’y est pas mais il en sera question), expédiées par le poilu et classées ensuite. Blessé dès août 14, habitué des dépôts d’éclopés et renvoyé périodiquement au front, jusqu’à être enfin réformé en septembre 17, il avait commencé, dès 1906-1908 de constituer cette collection à l’occasion de son service militaire.

L’album renferme une belle collection, classée par lieux et mise en page. Mais c’est surtout la correspondance qui nous interpelle, en dépit de nombreuses lacunes ; sans compter les informations manquantes : lieux d’expédition inconnus (secret défense), dates absentes, tampons illisibles.

Un reclassement chronologique a été cependant posé comme principe structurel d’une base de données accessible en ligne. De multiples champs de recherche sont ouverts, à la lumière du contexte historique et des archives.

Contact

Hélène Layotte
05 55 43 57 15


Bibliothèque de Lettres et Sciences humaines
39c rue Camille Guérin
87031 LIMOGES cedex