Fonds du Théâtre amateur vendéen


Les pratiques culturelles populaires, bien vivantes mais « invisibles », comme l’ont remarqué souvent historiens, sociologues et ethnologues, sont peu documentées, et leurs supports matériels, peu valorisés symboliquement,  ne bénéficient que rarement d’un archivage patrimonial.

Les produits imprimés antérieurs à la domination des médias audio-visuels sont ainsi souvent mal conservés et menacés de disparition, de même que leurs usages sont oubliés. Parmi ces usages, les pratiques culturelles fondées sur la performance, comme le théâtre ou la littérature orale, ont été souvent portées par des amateurs et ont contribué d’une manière décisive quoique méconnue, par leur pouvoir de popularisation des récits, à l’avènement d’une première culture médiatique pré-audiovisuelle.  Ces pratiques ont subsisté bien plus longtemps qu’on ne le postule souvent,  malgré l’hégémonie médiatique du cinéma et de la radio d’abord, de la télévision ensuite.

Le fonds spécifique ici rassemblé présente en ce sens un cas emblématique du phénomène : il révèle, à travers des matériaux variés, disponibles pour des investigations ultérieures approfondies, que sur un territoire rural de l’Ouest de la France, correspondant grosso modo à la Vendée historique, des années 1950 aux années 1970, des pièces de théâtre adaptées de quelques grands succès du roman populaire ou écrites par des auteurs régionaux ou non, pour certains proches des réseaux catholiques, étaient jouées par des troupes locales de théâtre amateur dans le cadre de soirées paroissiales, et drainaient quasiment toute la population du village.

Le fonds comprend donc des pièces, inscrites au catalogue de l’Université, ayant trait au théâtre amateur vendéen, d’abord recueillies dans le cadre d’une enquête centrée sur le village du Gué de Velluire situé dans le marais poitevin vendéen, puis élargie dans un deuxième temps à d’autres territoires tels que Bazoges-en-Pareds ou Antigny (Vendée bocagère).

On y trouvera :

  • une collection relativement rare d’environ 300 livrets publiés chez des éditeurs spécialisés. Ces livrets ont été collectés par dons auprès de témoins directs.
  • Des documents divers valant pour traces matérielles de ces pratiques aujourd’hui disparues :  version numérisée de cahiers manuscrits sur lesquels ont été recopiés les différents rôles à tenir avec les didascalies afférentes ; documents iconographiques ; programmes manuscrits ou imprimés de représentations.
  • Un premier recensement des pièces jouées (avec mention des titres, auteurs, lieux et dates de représentations) à partir d’un dépouillement de bulletins paroissiaux.
  • Des transcriptions d’entretiens semi-directifs réalisés auprès de  témoins.
  • Un carnet d’enquête, qui spécifie la chronologie de l’enquête et documente les sources et le processus de constitution du fonds.

Contact

Julie Floreani

05 55 43 57 13


Bibliothèque de Lettres et Sciences humaines
39c rue Camille Guérin
87031 LIMOGES cedex


Réglement de consultation des fonds spécifiques

Formulaire de consultation des fonds spécifiques