covid-19

Veille documentaire sur le Covid-19 pour les professionnels de la Santé


Les Hospices Civils de Lyon s’organisent pour assurer une veille scientifique fiable et pertinente. Les ressources bibliographiques sont mises à disposition des cliniciens et de tout professionnel de santé investis dans la lutte contre la maladie : LittéCovid et Meta-Evidence

Les publications sur le Covid-19 se multiplient. Les médecins du monde entier publient les résultats de leurs recherches, avec des niveaux de qualité variables dans le contexte d’une maladie émergente. Aux Hospices Civils de Lyon, des projets voient donc le jour dans le but de rassembler la littérature la plus pertinente sur le Covid-19. Pour affronter la pandémie, cette ressource est plus que nécessaire aux cliniciens et professionnels de santé car elle leur permet d’adapter la prise en charge au plus près de l’évolution des connaissances actuelles.

Un groupe de travail s’est constitué début avril. Baptisé LittéCovid, il est composé du Pr Jean-Christophe Lega, médecin du service de médecine interne et vasculaire à l’hôpital Lyon Sud à l’initiative du projet, du Pr Michel Cucherat, chef adjoint du service de pharmacologie et toxicologie au Pôle de Santé publique, tous deux coordonnateurs du projet, de Frédéric Riondet, directeur de la Documentation centrale, de Caroline Giroudon et Florence Bouriot, documentalistes en charge des équations de recherches et Carole Bruno cheffe de projet et administratrice du portail de la Documentation centrale et de l’espace dédié au Covid-19.

Dans un premier temps, la nécessité est de rassembler les articles sur le Covid-19 publiés à l’internationale, au nombre de plusieurs centaines par semaine. « Nous rédigeons des équations de recherche à partir de la terminologie spécifique à chaque axe de la recherche », explique Caroline Giroudon. Élaborées en concertation avec les médecins, ces équations permettent un premier tri dans un corpus de qualité inégale, extrait de la base de données de référence mondiale PubMed. Les articles sélectionnés sont ainsi classés dans onze catégories (épidémiologie, immunologie, populations spécifiques, réanimation/urgences etc.) selon leurs pertinences déterminées par les experts sollicités.

Puis le corpus est analysé par un groupe de relecteurs experts dans un ou plusieurs domaines, enseignants-chercheurs et médecins des Hospices Civils de Lyon, mais aussi de l’AP-HP et du CHU de Bordeaux. Au total, ils sont plus d’une cinquantaine à évaluer ces références, forts de leur expertise. Chaque liste d’articles catégorisés a été visée par au minimum deux reviewers (ou relecteurs) avant sa mise en ligne.

Le site hébergé par le portail de la Documentation centrale des Hospices Civils de Lyon rassemble les références et liens vers le full text des articles sélectionnés. Au fur et à mesure de l’analyse de la littérature, chaque référence est enrichie d’une analyse critique établie par les reviewers et un niveau de preuve (bas, intermédiaire, élevé) est affecté à chaque article. Chaque semaine, une veille complète le corpus initial par une nouvelle sélection validée par les experts et envoyée via une newsletter depuis le 9 avril 2020.

À noter qu’un lien vers la base de données Meta-Evidence, accessible depuis le portail, vient accroître l’information disponible. Cette plateforme de méta-analyse dynamique offre un accès direct en temps réel à l’ensemble des résultats produits par la recherche thérapeutique mondiale sur le Covid-19. Cette seconde initiative est développée par les HCL, en collaboration avec le CNRS et l’Université Claude Bernard Lyon 1, démontrant leur expertise et leur réactivité ainsi que leurs capacités d’organisation. L’impact attendu devrait permettre, dans ce contexte particulier d’urgence, l’élaboration de recommandations basée sur les preuves et sans perte de temps. C’est aussi la possibilité d’une dissémination universelle de la connaissance produite par la recherche clinique internationale sur l’efficacité et la sécurité des traitements envisagés pour le Covid.

Aux quatre coins du monde, les centres hospitalo-universitaires développent leurs projets de veille scientifique. Ce type de synthèse analytique produite au fil de l’eau dans un contexte pandémique est une première dans l’histoire médicale. Un gain de temps considérable bénéficiant aux médecins chercheurs et aux cliniciens.

Grâce aux technologies de l’information, la profusion des données ne cesse de croître et de circuler. Il est donc essentiel de pouvoir trier, classer, vérifier, analyser les recherches publiées, « au plus près des faits prouvés et de les évaluer en fonction de leur utilité médicale et sociétale, partage le Pr Michel Cucherat, car leurs résultats orientent la médecine et accélèrent l’accès à l’innovation thérapeutique. » Une ressource précieuse, désormais accessible.

https://rbh.docchu-lyon.fr/littecovid
http://www.metaevidence.org/COVID19.aspx