Le Prix de la Fondation Allianz – Institut de France attribué pour 2015 à Michel Cogné

Le Prix de la Fondation Allianz – Institut de France attribué pour 2015 à Michel Cogné


Michel Cogné – Directeur du laboratoire Contrôle de la réponse immune B et lymphoproliférations de l’Université de Limoges a reçu le 24 novembre l’un des Grands Prix 2015 de l’Académie des Sciences, le prix de la Fondation Allianz – Institut de France, d’un montant de 75000 euros !

Michel Cogné est professeur d’immunologie à l’Université de Limoges et praticien hospitalier. Il dirige l’unité mixte de recherche Contrôle de la réponse immune B et Lymphoproliférations (UMR CNRS 7276) ainsi que le laboratoire d’Immunologie du CHU de Limoges. Depuis septembre 2013, il a été nommé administrateur de l’Institut Universitaire de France par la Ministre chargée de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. Michel Cogné et son équipe sont reconnus internationalement pour leurs travaux sur les « super-enhancers » des gènes des anticorps (qui permettent à ses gènes d’évoluer au cours de la confrontation avec un antigène), sur le « suicide » de ces gènes, sur les maladies de dépôts d’immunoglobulines ou encore sur le mécanisme de l’allergie. Outre de nombreuses publications dans des journaux à fort impact, ce laboratoire a également déposé plusieurs brevets, été à l’origine de la création d’une société « spin-off », et de divers partenariats industriels dans le domaine des applications thérapeutiques. Il est ainsi actuellement engagé dans un projet de partenariat industriel chiffré à plus de 20 millions d’euros avec AREVA-Med. Ce projet a pour objectif de développer une filière française de production de plomb 212 et de traitements utilisant ce métal pour guérir certains cancers.
> En savoir plus sur le projet CARAT.

Depuis sa création en 1984, la Fondation Allianz – Institut de France soutient la recherche fondamentale par l’attribution, une fois par an, d’un prix de recherche. Ce prix est destiné à récompenser le responsable d’une équipe médicale ou biomédicale dont l’œuvre scientifique peut conduire à des applications susceptibles d’accroître l’espérance de vie par des actions préventives ou curatives.

Les candidatures au prix de Recherche sont examinées par une commission scientifique qui réunit des personnalités (cliniciens et chercheurs) représentatives de la communauté médicale et biomédicale française. C’est à l’Académie des sciences que revient la responsabilité de désigner le lauréat parmi les deux candidats recommandés par la commission scientifique.

> Découvrez la vidéo réalisée par la Fondation Allianz