François Boussaroque : « Imaginex permet de sensibiliser les jeunes sportifs à l’innovation »

François Boussaroque : « Imaginex permet de sensibiliser les jeunes sportifs à l’innovation »


François Boussaroque, directeur de l’entreprise « Gourmandise Santé », entreprise spécialisée dans la fabrication et la commercialisation de friandises naturelles 100% fruits et/ou légumes participe au projet IMAGINEX.

Pouvez-vous nous présenter votre entreprise ?

Notre objectif est de concevoir et commercialiser des aliments sur la base de fruits et légumes à valeur nutritive optimisée sous forme de gourmandises et de bonbons. Nos gourmandises sont issues de produits biologiques et bénéficient d’allégations nutritionnelles : elles sont sans sucres ajoutés, sans conservateurs, colorants, gluten, lactose, riches en fibres et pauvres en sel et avec une faible teneur en matières grasses.

Elles sont fabriquées selon un process de déshydratation basse température qui permet de préserver la plupart des propriétés nutritives des produits.

Nous développons également une gamme de produits qui contribuera à favoriser une prévention nutritionnelle protectrice de certaines pathologies spécifiques des sportifs (tendinites, lésions musculaires et ostéo-articulaires,…). Ils agissent dans le cadre d’une nutrition de précision grâce à l’action bénéfique des phytomicronutriments contenus dans les végétaux.

Qu’est-ce qui vous a poussé à vous investir dans le projet IMAGINEX ?

La collaboration avec la Fondation partenariale et IMAGINEX nous a permis de tester nos produits et d’avoir un retour de jeunes consommateurs notamment en phase de lancement de nos produits. J’ai aussi pu leur expliquer l’apport nutritif de nos produits et le rôle important joué par les fibres alimentaires dans l’apparition de la satiété : à valeur énergétique égale, la sensation de satiété sera plus importante et plus précoce si le régime alimentaire est riche en fibres. D’où l’application pratique lors des régimes de « mise au poids » chez le sportif, pour lesquels il est conseillé d’enrichir ses prises alimentaires en fibres, pour baisser la quantité et la valeur calorique de l’alimentation.

En phase de pré-commercialisation, le partenariat avec IMAGINEX nous a permis d’ajuster les paramètres de fabrication afin de produire des friandises adaptées aux attentes des consommateurs. Il s’agit d’un partenariat gagnant-gagnant.

Comment avez-vous procédé pour les tests auprès des jeunes tennismen ?

Deux présentations ont été réalisées : une au Pôle espoirs du Limousin et une autre au club de tennis de Bourganeuf. Je leur ai fait goûter nos « bonbons » et j’ai expliqué leur impact sur le métabolisme, puis j’ai essayé d’avoir un retour sur l’aspect goût. Les retours sur les aspects performance et bien-être sur le physique ne pourront être observés que sur la durée. Nous avons fait un troisième test lors des journées « Fête le mur » auxquelles a participé IMAGINEX où nous avons pris contact avec un entraîneur afin de mettre en place un partenariat. IMAGINEX m’a permis de nouer des contacts intéressants dans cette phase préparatoire au niveau régional et d’envisager un développement à l’échelle nationale.

Si vous deviez qualifier ce projet en peu de mots, que diriez-vous ?

IMAGINEX est un projet très intéressant car il permet justement de sensibiliser les jeunes sportifs à l’innovation, de leur ouvrir l’esprit. Grâce au soutien de la Région Nouvelle-Aquitaine, je vais aussi embaucher une jeune ingénieure pour mettre au point de nouveaux produits innovants, bons pour notre organisme et bon pour la planète, adaptés aux grands comme aux petits !

Interview extraite de Limousin Université n°121


> En savoir plus sur le projet Imaginex