Abdel-Kayyoum Madi : « S’engager permet de se sentir utile et de faire des connaissances »


Abdel-Kayyoum Madi est en master biologie-santé à l’Université de Limoges. Dans la continuité de son service civique au sein de la préfecture de la Haute-Vienne, il s’engage désormais en tant que tuteur pour aider et accueillir nos étudiantes et étudiants internationaux.

Quel est votre parcours universitaire ?

J’ai fait une Licence Science de la vie à la Faculté des Sciences et Techniques de Limoges dans le parcours Biologie, Biologie Moléculaire et Cellulaire, Génétique (BBMCG). J’entame actuellement ma première année de master biologie-santé. A l’issue du Master, j’envisage d’intégrer la Police Technique et Scientifique (PTS) en tant qu’ingénieur en biologie ou bien en tant que technicien de PTS. L’accès se fait par concours.

Pourquoi avez-vous voulu être tuteur et plus particulièrement tuteur international ?

Avant d’être tuteur, j’étais médiateur au sein de la Préfecture de la Haute-Vienne – au Bureau de l’Immigration et de l’intégration notamment – dans le cadre d’un service civique de 10 mois. Ma mission était de faciliter la démarche des usager.e.s : vérifications de dossiers, prise de rendez-vous, interprète etc… Je faisais le premier contact (pré-accueil) avec les usagers de la préfecture ce qui facilitait le travail de mes collègues (accueil et instructeurs). Devenir tuteur international était une évidence, une suite naturelle à mon service civique. En effet, j’ai l’habitude de travailler avec un public international

Comment concevez-vous votre rôle ?

Le tuteur va faciliter les démarches des étudiantes et étudiants internationaux : prise des rendez-vous, demande et renouvellement des titres de séjours, réponse aux éventuelles interrogations etc… Le tuteur a également un rôle d’accueil et véhicule les valeurs de l’université : il est en quelque sorte le visage de l’Université de Limoges. Les étudiant.e.s entrant.e.s doivent se sentir à l’aise et bien intégré.e.s.

Comment cela se traduit dans votre quotidien ?

J’interviens pendant les permanences de la préfecture qui ont lieu deux fois par semaine au Bureau d’Accueil International (BAI). Il s’agit surtout de vérifier les dossiers des étudiant.e.s qui font une première demande de titre de séjour ou bien un renouvellement. Le dossier complet est validé et ensuite instruit par des collègues de la préfecture. Les étudiant.e.s doivent au préalable prendre rendez-vous via le site de l’Université de Limoges et apportent les pièces nécessaires le jour du rendez-vous. Mon rôle consiste également à renseigner et à répondre aux questions qui peuvent être très diverses : comment ouvrir un compte bancaire en France, comment trouver un logement, comment prendre rendez-vous, localiser un lieu en particulier etc…

Est-ce important de s’engager au sein de son université ?

Oui. Cela nous permet non seulement de nous sentir utiles mais aussi de faire beaucoup de connaissances en étant proches d’autres étudiant.e.s. De plus, cela est valorisé par l’université.

Faites-vous partie d’associations ?

Je ne suis pas engagé dans une association en particulier mais je m’intéresse à l’activité de certaines comme l’AMEL (Association Mahoraise des Etudiants du Limousin) ou bien l’EMF (Etudiants Musulmans de France).