Pascale Torre : « proposer des parcours adaptés à chaque étudiant.e »


Nouvelle offre de formation, Plan Etudiants : quels sont les changements ? Le point avec Pascale Torre, Vice-Présidente de la Commission de la Formation et de la Vie Universitaire de l’Université de Limoges.

L’Université de limoges présente une nouvelle offre de formation organisée en grands champs, à la rentrée 2018. A quoi correspondent-ils ?

Nous avons regroupé l’ensemble de nos formations en 5 champs :

  • Droit, Économie et Gestion ;
  • Arts, Lettres, Langues, Sciences Humaines et Sociales et Éducation ;
  • Biologie, Chimie, Santé et STAPS ;
  • Sciences de l’ingénieur et des systèmes, Mathématiques et Informatique ;
  • Sciences des matériaux, Génie civil et Habitat.

L’organisation en champ permet une meilleure coordination de l’ensemble de l’offre par un regroupement des formations autour d’une cohérence thématique et ainsi de proposer des parcours diversifiés en cours de cursus aux étudiants.

Quelles sont les nouvelles formations proposées à la prochaine rentrée ?

Deux nouveaux masters apparaissent : « santé publique » et « métiers du livre et de l’édition ».

D’autre part, il y a quelques rénovations de parcours en licences professionnelles principalement, car nous adaptons les formations aux besoins du monde économique. En ce qui concerne les licences, le plus gros changement s’opère dans la licence de gestion qui commencera dès la première année avec un portail économie/gestion, qui permettra par la suite d’intégrer soit la licence d’économie soit la licence de gestion.

Par ailleurs, à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines, la spécialisation progressive s’effectuera avec un système de majeure/ mineure qui permettra à l’étudiant.e. de choisir, au cours de son cursus, la spécialité qui lui convient le mieux.

Quels sont les projets de l’Université de Limoges dans le cadre du continuum bac-3, bac+3 ?

Au-delà des actions déjà mises en place, le Carrefour des Etudiants du Pôle formation de l’Université de Limoges amplifie les immersions de lycéens au sein des composantes grâce à CapSup, et fait évoluer le projet Escapade par une plateforme numérique ouverte aux professeur.e.s des lycées pour faire découvrir l’Université de Limoges à leurs élèves lors des heures encadrées liées à l’orientation.

En quoi consiste la spécialisation progressive ? Est-ce un nouveau système ?

Oui et non. En effet nous avions déjà trois portails dans le domaine des Sciences et Techniques : un portail sciences de l’ingénieur, un portail sciences du vivant et un portail STAPS. Ce système de spécialisation progressive permet d’avoir une première année commune qui s’ouvre ensuite vers plusieurs licences. L’idée globale est que l’étudiant.e puisse, tout au long de son cursus choisir son orientation progressivement en ayant un choix plus large au départ, afin d’arriver en troisième année avec sa spécialité.

Cette progression, adaptée au profil de l’étudiant.e, correspond aux nouvelles demandes du Plan Etudiants 2018 et de la plateforme d’orientation Parcoursup où l’étudiant.e se verra proposer une formation en fonction de ses acquis, ses compétences et son projet et dont le rythme sera adapté de manière à améliorer ses chances de réussite :

  • parcours classique de licence,
  • contrat de réussite avec un cursus plus étalé dans le temps, selon les préconisations de l’équipe pédagogique
  • soutien en fin de la première ou de la deuxième année à l’intégration en licence professionnelle.
  • remise à niveau pour l’étudiant.e dont les acquis sont les plus éloignés des attendus de la formation qu’il souhaite intégrer

Cette remise à niveau prendrait quelle forme ?

On s’appuierait sur l’expérience existant déjà en Sciences et Techniques, c’est-à-dire une année préparatoire à l’entrée en licence. Elle serait destinée aux étudiant.e.s qui n’ont pas forcément suivis une formation au lycée leur permettant de maitriser les attendus de la licence souhaitée. Cette remise à niveau leur permettra d’accéder à la licence en validant des fondamentaux nécessaires. Mais tout cela est en cours de construction !

Donc on pourrait parler d’un parcours personnalisé suivant les compétences ?

Oui. Ces sont les compétences, la motivation, les acquis le projet et aussi, élément nouveau, une fiche « avenir » formulée par le conseil de classe, qui nous permettront de donner un avis sur les choix d’orientation du lycéen ou de la lycéenne.

Nouveaux champs, nouveaux diplômes, spécialisation progressive… Et le Plan Etudiants 2018 ? Comment va-t-il impacter l’Université de Limoges ?

L’application du nouveau plan va être progressive. L’objectif principal de cette année est que chaque lycéen.ne trouve sa formation. L’outil Parcoursup va permettre de présenter des « attendus », c’est-à-dire les connaissances et les compétences nécessaires à la réussite dans chaque formation, mais aussi l’organisation, les taux de réussite et les capacités d’accueil des formations par exemple. Parcoursup va aussi être une plateforme de dépôt de documents qui permettront de donner un avis sur l’orientation du lycéen ou de la lycéenne (relevés de notes, fiche avenir ou fiche spécifique à la formation demandée).

Le lien, qui existe déjà entre le rectorat et l’université, va-t-il être renforcé avec le Plan Étudiants ?

Ce dispositif va développer les échanges entre les lycées et l’université, car pour guider au mieux les futur.e.s étudiant.e.s, les enseignant.e.s du secondaire devront avoir une bonne connaissance des formations proposées à l’université.

Nous allons continuer à développer l’outil « Escapade » qui est une source d’information sur l’université, en direction des lycéen.ne.s, des professeur.e.s principaux, et des psychologues de l’Education nationale. L’information va aussi passer par les Journées Portes Ouvertes, les salons et des journées d’échange entre les professeur.e.s principaux et conseiller.e.s d’orientation et les équipes pédagogiques.

L’immersion va être un point crucial à l’avenir, car cela permet de se rendre compte concrètement de ce qu’est une formation universitaire.

Les semaines de la réorientation vont certainement évoluer l’an prochain puisqu’on ne sera plus dans la même logique et que les étudiant.e.s auront été mieux orienté.e.s en amont.

L’enjeu de ce plan étudiant, dont la mise en œuvre complète se fera progressivement, est pour nous d’arriver à proposer des parcours adaptés à chaque étudiant.e : contrat de réussite, remise à niveau, spécialisation progressive, afin d’améliorer la réussite et l’insertion professionnelle de tou.te.s.

Interview extraite du magazine Limousin Université « Plan Etudiants et nouvelle offre de formation : des parcours à la carte«