Séminaire doctoral « Voyages politiques » (mardi 27 septembre 2022)

EHIC se joindra les 26 et 27 janvier 2023 au CRIHAM (Limoges-Poitiers), ainsi qu’au Laboratoire HISOMA (Histoire et Sources des Mondes Antiques, Lyon) et au LUHCIE de Grenoble (Laboratoire Universitaire Histoire Cultures Italie Europe) pour organiser à Limoges un colloque international sur « L’éloignement du pouvoir. Approches historique, littéraire et anthropologique », qui se donnera pour objectif de croiser l’histoire du voyage et l’histoire du pouvoir, de son maintien et de sa perte.

(voir notre AAC sur https://www.unilim.fr/ehic/2022/07/12/3738/)

 

En amont de cette manifestation, nous avons voulu réfléchir, sous la forme d’un séminaire doctoral (tous axes confondus d’EHIC) qui doit se tenir le 27 septembre, aux dimensions politiques du voyage, qu’il soit de conquête ou d’exil, d’exploration ou de retraite. Comme l’an passé, nous nous associerons aux historiens du CRIHAM.

 

L’idée suivante de Claude Levi-Strauss nous a inspirés, selon laquelle « c’est la société tout entière qui enseigne à ses membres qu’il n’est pour eux de chance, au sein de l’ordre social, qu’au prix d’une tentative absurde et désespérée pour en sortir » (Tristes Tropiques, I. « La Fin des voyages », chap. IV « La Quête du pouvoir », Paris, Plon, Coll. « Terre humaine », 1955, p. 41). Cette idée guidait l’ethnologue pour établir un rapprochement entre les rites initiatiques auxquels sont soumis les jeunes indigènes des tribus d’Amérique du Nord, et les pratiques des explorateurs de la société française contemporaine, rompus dès l’adolescence à des formes de tourisme extrême. Sortir de son territoire familier, pour abandonner le pouvoir ou mieux le retrouver ; migrer au loin pour raisons économiques et politiques, en risquant sa vie et son corps (de) dissident ; quêter un ailleurs plus beau, plus noble ou plus riche, sont des motivations qui ont guidé depuis l’Antiquité, non seulement l’exilé politique ou le monarque déchu, mais aussi le conquistador, l’artiste, l’aventurier et le touriste.

 

Du côté d’EHIC, cette large réflexion aura le mérite de solliciter tant l’axe 1 (« Le corps dissident ») que l’axe 2 (« Pouvoir et contre-pouvoir ») et l’axe 3 (« Espaces des cultures médiatiques : genres et imaginaires »). Quant au CRIHAM, sont concernés les axes PIC (« Pouvoir, institutions, conflits ») et ETC (« Environnements, territoires, circulations »).

Nous recueillerons vos propositions d’interventions (d’une demi-page + CV) jusqu’au 15 septembre, à adresser à :

PROGRAMME

PROGRAMME Voyages politiques 27 septembre

Faculté des Lettres et des Sciences Humaines
39E rue Camille Guérin
87036 LIMOGES Cedex
Tél. +33 (5) 05 55 43 56 00
université ouverte 
source de réussites