Master II recherche

Biomolécules et synthèse organique, médicaments et environnement

 

Responsable : Prof. Rachida ZERROUKI

 

Objectifs : L’objectif de la formation est d’initier les étudiants à la recherche dans les domaines de la synthèse organique, des substances naturelles, de la spectroscopie et des applications telle que la Chimie verte, la valorisation chimique des produits naturels ou la Chimie thérapeutique selon une action multi-techniques qui développe leur autonomie scientifique.

L’originalité de cette spécialité repose sur la prise en compte de différents aspects des problèmes liés aux substances naturelles et à l’environnement : Chimie des substances naturelles, valorisation, Chimie organique, pharmaco-chimie, méthodes de Chimie propre, etc… Les enseignements se veulent ouverts à la pluridisciplinarité et comprennent, outre la Chimie, la Biochimie, la pharmacologie, la microbiologie et l’écologie. Cette pluridisciplinarité repose néanmoins sur des connaissances solides en Chimie des solutions, Chimie organique, Chimie physique, etc… La formation de base est suffisamment forte et les domaines d’application larges pour permettre aux étudiants concernés de postuler avec pertinence sur des emplois porteurs comme l’ont montré les étudiants issus de cette formation sur la dernière période.

 

En mettant l’accent sur les Sciences chimiques et biologiques, cette formation doit venir compléter, dans le cadre d’une interface, l’éventail des formations « Substances Naturelles » déjà existantes en France. La pédagogie mise en place développe les qualités indispensables à une insertion professionnelle satisfaisante : motivation et autonomie, capacités d’adaptation, travail en équipe, sens pratique dans la réalisation d’objectifs concrets, maitrise des méthodes de communication. Pour les étudiants poursuivant en thèse, il s’agit en outre de pouvoir participer activement à la conception et à l’évaluation critique d’un projet scientifique de thèse, ce qui suppose une appropriation des connaissances situées en amont du projet, une conception judicieuse des protocoles de recherche et la capacité à situer le projet dans un contexte scientifique et socio-économique.

Haut de page