Avant l'arrivée


Les étapes pour venir à Limoges


BAI

Bureau d'Accueil International


Selon votre situation personnelle ...


Selon votre situation personnelle, divers documents vous seront nécessaires

  • Votre passeport et vos copies des pages : « identité », « validité » et « visa »
  • Une copie de votre contrat de travail
  • Un document attestant votre logement en France (ou une attestation d’hébergement)
  • L’original de votre convention d’accueil dûment signée
  • Extrait d’acte de naissance pour chaque membre de la famille (ou acte de naissance)
  • Acte de mariage ou Livret de famille
  • Certificats de vaccination, notamment pour les enfants
  • Bulletins scolaires des enfants
  • Diplôme ou attestation d’obtention du Doctorat
  • Photos d’identité en plusieurs exemplaires (tête nue et sur fond clair)
  • Attestation d’assurance maladie privée ou attestation de votre assurance nationale (carte européenne de santé pour les ressortissants européens)
  • Attestation de bourse ou de financement de votre séjour par un gouvernement ou un organisme, le cas échéant
  • Justificatifs des revenus de la famille durant l’année fiscale précédente (feuille d’imposition ou dernières fiches de salaire)

Traduction

S’ils ne sont pas rédigés en Français (français seul ou plurilingue) par l’administration compétente ou directement par un Consulat, les actes d’état civil doivent être traduits en Français par un traducteur assermenté.

 

Si une traduction est nécessaire pour une demande de visa, vous pouvez demander au Consulat de France compétent a liste des traducteurs assermentés auprès de l’ambassade de France

Pour les traductions qui serviront aux démarches administratives en France (en particulier pour l’inscription à la sécurité sociale), il est plutôt conseillé de choisir :en France, un traducteur assermenté auprès d’une juridiction française (tribunal de grande instance, cour d’appel, cour de cassation française) : par exemple http://www.cetiecap.com/ ou par le consulat en France du pays où l’acte a été dressé ou à l’étranger, une traduction faite directement par le Consulat de France du pays dans lequel l’acte a été dressé (à l’exclusion des traducteurs assermentés de l’ambassade qui ne seront pas reconnus par les administrations française)


Si vous pensez conduire en France ...

  • Votre permis de conduire valide (qui vous permettra de conduire un an en France) ou un permis de conduire international
  • Carte internationale d’assurance de votre véhicule
  • Carte grise ou titre de propriété de votre véhicule