Doctorants


Collège Doctoral de l’Université de Limoges

(0033) 555 14 91 00

Toutes les opportunités !

Les dernières opportunités à saisir en matière de mobilité des doctorants :

Le programme Vulcanus est destiné à financer des mobilités longue durée au Japon à visée industrielle pour étudiant.e.s de niveau bac+4 à Doctorat (élèves-ingénieurs ou de spécialité scientifique).

Pour obtenir plus de détails et accéder au formulaire de candidature : http://eu-japan.eu/events/vulcanus-japan

Deadline : 20 janvier 2018

Consultez la fiche du programme

L’Office Allemand d’Echanges Universitaires (DAAD – Deutscher Akademischer Austauschdienst) propose des bourses des bourses de mobilité s’adressant à des personnes hautement qualifiées présentant un projet d’études ou de recherche pertinent, dont le sujet n’est pas nécessairement en lien avec l’Allemagne ou la langue allemande, mais pour lequel le séjour en Allemagne constituerait une valeur ajoutée.  

 

Toutes les informations sur ce programme ICI.

Une ouverture européenne et internationale


Dans l’esprit d’ouverture européenne et internationale, grâce à un budget accordé par le Conseil Régional du Limousin, les doctorants de l’Université de Limoges peuvent bénéficier d’un soutien financier à la mobilité, dans le cadre de la présentation d’une communication à un colloque, congrès ou séminaire en France ou à l’étranger, mais aussi à l’occasion d’un séjour scientifique à l’étranger. Modalités de prise en charge :

  • Pour les colloques, congrès, séminaires uniquement à l’occasion d’une participation active du doctorant (communication ou poster) : prise en charge des frais de transport, sur frais réels, à hauteur de 350 € en Europe ou 700 € hors Europe
  • Pour les séjours scientifiques à l’étranger : prise en charge des frais de transport, sur frais réels, à hauteur de 350 € en Europe ou 700 € hors Europe + frais de séjour (hébergement, restauration), sur frais réels, à hauteur de 500 €/mois plafonné à 1000 €.

Par ailleurs, afin que le plus grand nombre de doctorants puisse bénéficier de ce dispositif, le plafond de financement pour la prise en charge des frais de transport est fixé à 1 050 € par doctorant pour la durée de la thèse (pour un ou plusieurs déplacements). Une enveloppe supplémentaire de 500€/mois, plafonnée à 1000€ peut également être accordée par année universitaire, pour la prise en charge des frais de séjour (hébergement, restauration), dans le cadre d’un séjour scientifique à l’ étranger. Procédure à suivre pour une déposer une demande d’aide à la mobilité : Fournir au secrétariat de votre école doctorale, au minimum 2 mois avant la mission, les pièces suivantes :

  • Dates et lieu de mission
  • Budget prévisionnel de la mission
  • Confirmation d’inscription pour les colloques/congrès/séminaires ou attestation d’accueil pour les séjours scientifiques
  • Acceptation de la communication par les organisateurs (uniquement pour les colloques/congrès/séminaires)
  • Avis motivé du directeur de thèse et compatibilité de la mission avec la politique scientifique de l’équipe (préciser l’intérêt à la fois pour le doctorant et pour le laboratoire)
  • Résumé de la communication (uniquement pour les colloques/congrès/séminaires)
  • Demande d’autorisation de déplacement à l’étranger (pour les missions hors de la France).

  Le dossier est soumis au directeur de l’école doctorale concernée pour avis. Une confirmation de prise en charge est ensuite envoyée au doctorant. A l’issue de la mission, le doctorant s’engage à remettre tous les justificatifs de transport et de séjour originaux (billets, cartes d’embarquement, factures…) au secrétariat de l’école doctorale.