Financer mon séjour d’études


Séjour d'études


Les options de mobilité internationale


Plateforme Mobilité

(0033) 555 14 90 89

La Commission Européenne alloue à l’étudiant en mobilité une bourse contribuant aux frais de séjour et de voyage dont le montant mensuel varie en fonction de la destination (il ne prend pas en compte les conditions de ressources des étudiants). 

Les 33 pays du programme ont été classés en trois groupes : la bourse mensuelle sera donc d’un montant différent selon que l’on effectue sa mobilité dans un pays où le coût de la vie est similaire à celui de la France (groupe 2), dans un pays où le coût de la vie est plus élevé (groupe 1) ou dans un pays où le coût de la vie est moins élevé (groupe 3). Elle devra respecter un écart minimum de 50€ entre chacun des 3 groupes.

Sur cette base, les taux mensuels pour l’année 2019/2020 sont les suivants :

350 € pour les mobilités vers les pays du groupe 1
300 € pour les mobilités vers les pays du groupe 2
250 € pour les mobilités vers les pays du groupe 3

Le montant total de la bourse Erasmus+ versée à l’étudiant est calculé en prenant en compte la durée  effective du séjour d’études (correspondant à la période de présence obligatoire dans l’établissement d’accueil),   au jour près (1 mois = 30 jours).

Danemark, Finlande, Irlande, Islande, Liechtenstein, Luxembourg, Norvège, Royaume-Uni, Suède

Allemagne, Autriche, Belgique, Chypre, Espagne, France, Grèce, Italie, Malte, Pays-Bas, Portugal

Bulgarie, Croatie, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Ancienne République yougoslave de Macédoine, Pologne, Roumanie, République Tchèque, Slovaquie, Slovénie, Turquie

A noter : Une allocation spécifique peut être attribuée en complément aux personnes en situation de handicap.Suivez ce lien pour en savoir plus.

Avec le dispositif régional d'aide à la mobilité

La Région Nouvelle-Aquitaine soutient financièrement les séjours d’études internationaux quelle que soit leur destination (Europe ou hors Europe).

Cliquez pour dérouler les rubriques.

Enveloppe maximale (séjours d’études et stages confondus) : 3 600 € (non boursiers) et 4 000 € (boursiers) sur l’ensemble du parcours de formation, jusqu’au niveau Master 2 inclus

Etudiant, apprenti, stagiaire FORPRO régulièrement inscrit à l’université pour l’année en cours.

Les demandes d’étudiants de nationalité étrangère pour un séjour d’études dans leur pays d’origine ne sont pas éligibles.

  • Séjour d’études à l’étranger au cours du cursus (formation initiale ou continue)
  • Projet validé par la composante de rattachement
  • Séjour dans un seul établissement faisant l’objet d’un contrat d’études ou de formation et validant pour le diplôme
  • Plafond de revenus du demandeur ou du foyer fiscal fixé à 50 000€ (revenu fiscal de référence, pondéré par les points de charge)

8 semaines minimum

Aide forfaitaire selon la durée du séjour d’étude :

  • de 8 à 15 semaines : 700 €
  • de 16 à 26 semaines : 1600 €
  • de 27 semaines et + : 2900 €

Prise en charge des frais supplémentaires liés au déplacement dans le cadre du séjour (hors frais de taxi individuel) : maximum 1 000 €

Pas de cumul possible avec une autre aide régionale Nouvelle-Aquitaine, l’aide du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (AMI) ou Erasmus+

Toute destination hors du territoire français et hors territoire, département, région ou collectivité d’outre-mer (hors pays d’origine pour les demandeurs de nationalité étrangère)

Pour les étudiants boursiers :

Aide à la mobilité internationale du Ministère de l’Enseignement Supérieur (AMI)

Cette bourse est destinée à soutenir la mobilité des étudiants boursiers sur critères sociaux qui effectuent un séjour d’études ou un stage à l’international, dans le cadre de leur cursus. Elle se présente sous la forme d’une aide venant en complément de la bourse versée par le CROUS, pour des mobilités de 2 mois au minimum.

Elle est versée sous forme de mensualités, d’un montant de 400 €. Un étudiant peut se voir financer plusieurs mobilités à ce titre sur la durée de son cursus, dans la limite de 9 mensualités au total.

L’AMI est cumulable avec l’allocation Erasmus, mais pas avec l’aide de la Région Nouvelle-Aquitaine.                              Les barèmes prévus pour l’année 2019/2020 varient donc selon les cas :

 Quand l’aide vient en complément de la bourse Erasmus :                                                                                                                    • mobilités d’une durée supérieure ou égale à 2 mois  → 2 mensualités, soit 800 €
   •
mobilités d’une durée supérieure ou égale à 5 mois  → 3 mensualités, soit 1 200 €
   •
mobilités d’une durée supérieure ou égale à 7 mois  → 4 mensualités, soit 1 600 €

Quand l’aide vient en substitution de la bourse régionale, pour les mobilités hors Erasmus :                                                          400 € par mois effectif de mobilité (minimum : 2 mois soit 800 € ; maximum : 9 mois, soit 3 600 €)

Selon votre département d’origine :

Bourses de mobilité des Conseils départementaux

Elles sont accordées, sous conditions de ressources, aux étudiants ayant leur domiciliation fiscale dans certains départements. Elles sont cumulables, en principe, avec les autres aides. Nous vous invitons à prendre contact directement avec votre conseil départemental pour savoir si des aides à la mobilité internationale existent.

Pour vous aider, suivez ce LIEN.

Soutien de l’AEPAPE87

Si, lorsque vous étiez mineur, vous avez été pris en charge par les services de l’Aide Sociale à l’Enfance de votre département, l’Association d’Entraide (AEPAPE87) de la Haute-Vienne, peut vous allouer un prêt de 500 Euros pour vous aider à financer vos premiers frais de mobilité.

Contact :

Les documents à produire vous seront communiqués et vous pourrez rencontrer un responsable.

Procédure à suivre

Pour initier votre demande d’aide à la mobilité internationale, quel que soit le dispositif de financement visé, il faut tout d’abord créer votre dossier en ligne sur l’application MOBILIM.

L’accès au formulaire en ligne se fait en utilisant l’identifiant et le mot de passe de votre compte ENT, puis en sélectionnant le dossier correspondant au type de mobilité que vous allez effectuer :

ERASMUS+ séjour d’études

Vous devez préciser pour quel financement vous optez :

  • Bourse Erasmus+  (cumulable, le cas échéant, avec l’Aide à la Mobilité Internationale des étudiants boursiers)

ou

  • Aide de la Région Nouvelle-Aquitaine (non cumulable, si vous êtes boursier, avec l’AMI) : vous serez alors non-allocataire de fonds européens, tout en conservant votre statut d’étudiant Erasmus

Une fois que vous avez complété et enregistré votre formulaire Mobilim, vous pouvez éditer votre contrat de mobilité Erasmus+, qui sera à transmettre pour validation à votre correspondant Relations Internationales accompagné des documents à joindre.

Cette démarche est indispensable quel que soit le financement choisi, afin de bénéficier des droits associés au statut Erasmus+ (notamment la gratuité de l’inscription et la pleine reconnaissance des études à l’étranger).

 

Mobilité HORS ERASMUS+

Votre séjour d’études bénéficie (sous réserve d’éligibilité) de l’aide de la Région Nouvelle-Aquitaine. Toutefois, si vous êtes boursier, ce dispositif n’autorise pas le cumul avec l’Aide à la Mobilité Internationale du Ministère de l’Enseignement Supérieur : vous devez donc opter pour l’une ou l’autre de ces aides.

Après avoir complété votre formulaire Mobilim :

  • si vous avez choisi de demander l’aide aux étudiants boursiers,  éditez votre « dossier AMIEB » et transmettez-le  pour validation à votre correspondant Relations Internationales, accompagné des documents à joindre.
  • si vous sollicitez l’aide régionale, reportez-vous à la fiche dédiée de la plate-forme Nouvelle-Aquitaine pour déposer votre demande.