L’Université de Limoges et le Maroc renforcent leurs partenariats stratégiques


Dans le cadre des partenariats historiques développés avec l’Université de Fès et l’Université de Cadi Ayyad à Marrakech, une délégation de l’Université de Limoges s’est rendue au Maroc du 18 au 21 septembre 2018, avec pour objectif de poursuivre la structuration de ces partenariats recherche et formation.

Ces partenariats, transversaux à de nombreuses disciplines telles que le droit, l’informatique, les mathématiques appliquées, les matériaux, la chimie etc., s’inscrivent dans le cadre de programmes d’internationalisation de la recherche et de la formation qui ont été sélectionnés et qui sont soutenus financièrement dans le cadre d’un appel d’offre international interne à l’établissement.

Ces financements ont permis soit de consolider des partenariats existants et de les étendre à de nouvelles thématiques (Université de Cadi Ayyad, Université de Fès et Université Mohammed V de Rabat) soit d’amorcer de nouvelles collaborations (Ecole Nationale des Sciences Appliquées de Tanger, Institut Agro. Vétérinaire Hassan II de Rabat).

Ces partenariats se traduisent, depuis de nombreuses années, par l’échange d’étudiants, la mise en place de doubles diplômes, de co-tutelles et des projets de recherche communs.

Ces rencontres avec les représentants des universités marocaines s’inscrivent dans la volonté de structuration des partenariats internationaux autour de quelques partenariats stratégiques forts.

Elles reflètent l’engagement historique de notre établissement dans les partenariats scientifiques avec le monde francophone, axe fort de la stratégie internationale de l’Université de Limoges.

Les membres de la délégation ont pu rencontrer les responsables de formations sur place ainsi que les responsables de composantes afin de mieux coordonner ces actions et les développer.

Afin d’accompagner l’évolution de ces partenariats, les établissements travaillent sur la réponse à l’appel à projet Erasmus + Mobilité Internationale de Crédit (février 2019) qui permettrait de soutenir le financement de mobilités étudiantes, enseignantes et de personnels.

Cette mission a également permis d’explorer de nouvelles pistes de partenariats. Il a aussi été possible d’échanger avec la gouvernance de ces établissements pour mettre en place des projets transversaux et structurants.

L’Université de Limoges sera aussi associée au lancement du Centre Africain des ressources durables, en janvier 2019.