Un nouveau projet européen coordonné par l’Université de Limoges


Marie Curie Actions université limoges

european commission université limoges

 

 

 

 

 

 

 

L’Université de Limoges coordonne un nouveau projet européen de formation à la recherche : le projet ATHOR (Advanced THermomechanical multiscale mOdelling of Refractory linings) consiste en la mise en place d’un réseau de formations doctorales autour de 15 thèses dans le domaine des matériaux réfractaires (budget de 3.9 millions d’euros). Porté par Marc Huger, Professeur des universités au sein de l’Unité Mixte de Recherche Science des Procédés Céramiques et de Traitements de Surface (SPCTS), ce projet a obtenu l’excellent score de 97.6 %.

Un second projet intitulé POLYTHEA repose sur la création d’un réseau de formations doctorales comprenant la construction de diplômes conjoints ou doubles (budget de 2.5 millions d’euros). Porté par Stéphanie Lhez, Maîtresse de conférences au sein du Laboratoire de Chimie des Substances Naturelles, il a également reçu un très bon score (91.6 %) et se trouve à ce jour sur liste de réserve : les suites données au projet devraient être connues en septembre prochain.

Ces deux projets européens ont bénéficié d’un accompagnement de la Cellule d’Appui aux Projets de l’Université. En outre, ils s’inscrivent dans le programme « H2020 Marie Curie ITN » pour lequel le taux de succès est généralement de 8 %. Il s’agit donc d’une très belle réussite pour les deux porteurs de projet et l’Université de Limoges.