L’Université de Limoges se lance quatre défis internationaux



International

Depuis septembre 2016, quatre chargés de mission aux objectifs distincts mais complémentaires sont venus renforcer l’action de la Vice Présidence stratégie internationale de l’Université de Limoges. Directement articulées à la politique internationale de l’établissement, ces missions déclinent les objectifs affichés.

« Internationaliser les formations » et « Internationaliser la recherche » : Céline Meslier, Maîtresse de Conférences en Sciences Économiques et Assesseure du Doyen de la Faculté de Droit et des Sciences Économiques (FDSE) pour les Relations Internationales, et Dominique Baillargeat, Professeur des Universités, spécialité Hyperfréquences et Nanotechnologies, se partageront ces deux missions très liées. Céline Meslier s’attachera particulièrement au volet formation ; Dominique Baillargeat au volet recherche. Ils travailleront en étroite collaboration.

Largement ouverte sur le monde par le nombre d’étudiants internationaux qu’elle accueille, l’Université de Limoges souhaite approfondir sa démarche en renforçant sa visibilité et son attractivité internationales. Cela implique une internationalisation de l’offre de formation qui permettra non seulement d’accroître son attractivité au niveau local et national mais également d’attirer les talents internationaux. Cette internationalisation se déclinera en plusieurs volets : élaboration d’une offre de parcours en anglais, promotion de la mobilité sortante et création de Masters conjoints dans le cadre du programme Erasmus+.
Outre l’accueil de nombreux étudiants internationaux chaque année, l’Université de Limoges ambitionne d’investir davantage la scène universitaire internationale. Cet objectif induit la capacité à se positionner sur des appels d’offres européens et internationaux sur lesquels les équipes de l’Université ne sont pas encore tournées (ERC) ou alors de manière limitée (Marie Curie, COST), et de poursuivre l’effort déjà entrepris dans des programmes tels qu’Erasmus+. Pour cela, un palier doit être franchi : en effet, le nombre de dossiers déposés sur la dernière période a augmenté mais sans que cela ne se traduise par une hausse du nombre de dossiers retenus. Il appartient donc de renforcer le pilotage et les moyens de la Cellule d’Appui aux Projets (CAP), et d’augmenter le nombre de projets à forte visibilité.

« Consolider et structurer nos réseaux francophones » : cette mission est assurée par Loïc Artiaga, Maître de Conférences en Histoire, membre du laboratoire EHIC (Espaces Humains et Interactions Culturelles) et Responsable du Master « Création Contemporaine et Industries Culturelles » (CCIC) à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines.
A travers la francophonie, l’Université de Limoges dispose d’un atout original constitutif d’une identité singulière. L’établissement a toujours été investi dans l’aire francophone, au travers, entre autres, la création de partenariats de recherche ou de formation noués avec des universités ouest et nord-africaines, d’Asie du Sud-Est ou du Québec. Unilim est désormais clairement identifiée dans les réseaux internationaux francophones, notamment par l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) avec laquelle elle a établi une relation étroite au cours des trois dernières années. Dans un environnement universitaire national et international concurrentiel, il s’agit donc d’initier ou consolider des partenariats stratégiques avec des établissements francophones à valeur ajoutée pour la visibilité internationale de l’Université et de mettre en œuvre des projets francophones d’envergure.

« Développer nos partenariats anglophones (Amérique du Nord & Océanie) » : cette mission est assurée par Laurent Bourdier, Professeur agrégé d’Anglais et Responsable du Service Relations Internationales à l’IUT du Limousin.
L’Amérique du Nord (Etats-Unis et Canada) et l’Océanie (Australie et Nouvelle-Zélande) constituent aujourd’hui des zones géographiques stratégiques, tant pour les étudiants de Limoges, de plus en plus nombreux à souhaiter y effectuer un stage ou un séjour d’études, que pour les enseignants-chercheurs qui multiplient ou souhaiteraient faire émerger des projets de formation ou de recherche avec des partenaires anglophones. C’est dans une perspective de développement de partenariats entre l’Université de Limoges et les établissements de ces régions du monde que s’inscrit cette mission. Il convient donc désormais de renforcer l’offre de mobilité vers les partenaires anglophones hors Europe ainsi que les partenariats stratégiques avec des établissements à valeur ajoutée pour la visibilité internationale de l’Université de Limoges.

88 rue du Pont Saint Martial
87000 Limoges - France
Tél. +33 (0) 555 14 90 96
université ouverte 
source de réussites