Thèse : GEOLAB recrute un doctorant !


L’UMR GEOLAB recrute un doctorant pour le sujet suivant :

Les migrations des séniors en Nouvelle-Aquitaine : une quête d’aménités environnementales et de bien-être ?
(Co-direction F. Richard MC HDR Université Limoges et F. Cognard, MC Université de Clermont-Auvergne).

La place des séniors dans les sociétés et territoires des pays européens ne cesse de croître (en 2050 un habitant sur trois en France aura plus de 60 ans). Le vieillissement de la population, souvent abordé par le biais des politiques publiques inhérentes aux impératifs de solidarité intergénérationnelle, interpelle également les territoires pour les opportunités que cette donnée structurelle représente, en particulier en matière d’économie résidentielle, mais aussi les enjeux en termes d’adaptation des équipements et services qu’il recouvre. Acteurs incontournables de la reprise démographique de certains territoires, impliqués massivement dans les structures associatives, dans diverses formes d’animation sociale ou au travers de mandats électifs locaux, les séniors constituent une ressource économique et sociale fondamentale. Il est donc important de mieux connaître leurs stratégies de mobilité résidentielle, ainsi que leurs attentes en termes de qualité de vie et de bien-être.

Cette thèse se propose de fournir un éclairage scientifique original quant à la composante géographique du vieillissement et à la place des séniors en région Nouvelle-Aquitaine. Un premier objectif consisterait en particulier à mieux cerner la composante migratoire du phénomène, et ce à plusieurs échelles. Les stratégies résidentielles des séniors recouvrent en effet aujourd’hui des processus variés. Aux classiques phénomènes de retour au pays, globalement en déclin, sont venus s’ajouter de nouvelles logiques de localisation plus complexes, impliquant également des flux en provenance de différents pays nord-européens. Outre les flux migratoires de séniors venant de l’extérieur de la Nouvelle-Aquitaine, il s’agirait également d’analyser les migrations résidentielles internes à la région, notamment liées à l’avancée en âge et à l’émergence de nouveaux besoins. L’objectif serait par ailleurs de confronter cet état des lieux géo-statistique avec la grille de lecture issue des travaux relatifs aux migrations d’agrément, mettant au premier plan le rôle des aménités environnementales en matière d’attractivité. En l’espèce, la région Nouvelle-Aquitaine présente diverses configurations territoriales et paysagères (montagne, littoral, rural isolé, régions agricoles) pouvant être mobilisées comme autant de terrains d’enquête archétypiques.

Il s’agirait ensuite d’examiner comment ces seniors appréhendent leur bien-être et définissent la qualité de vie (accès aux services, loisirs, cadre de vie, etc.). Pour cela, il est notamment envisagé de mobiliser la notion de capital environnemental en posant l’hypothèse selon laquelle, libérés de diverses contraintes professionnelles et familiales, les séniors constituent une population susceptible d’investir dans cette forme de capital. Outre la question sociale, il s’agirait plus particulièrement de sonder la composante anthropologique du capital environnemental et de préciser en quoi la qualité de l’environnement contribue, ou non, au bien-être des individus et populations concernés.

Les candidats devront être titulaires d’un Master 2 soutenu avant le 2 juillet 2019. Les dossiers de candidature seront constitué d’un CV, d’une copie des mémoires de Master 1 et Master 2, et d’une lettre de motivation justifiant de l’intérêt du sujet. Le dossier devra être adressé à geolab@unilim.fr avant le 18/06/2019. Les candidats devront par ailleurs avoir constitué le dossier administratif disponible au lien suivant (pour le 21/06/2019) : https://www.unilim.fr/collegedoctoral/preparer-une-these/candidater-a-un-financement-doctoral/.

39E Rue Camille-Guérin
87036 Limoges Cedex
France
Tél. +33 (5) 05 55 43 56 00
Université ouverte, 
source de réussites