Thématique : Pouvoirs, Institutions, Conflits


Le sujet de ce doctorat porte sur les « Collégiales et territoires dans les diocèses de Reims et Châlons (IXe-XVe siècles) »

Doctorat préparé par Nicolas Philippe, sous la co-direction de Anne Massoni (CRIHAM EA 4270 – Université de Limoges) et Véronique Beaulande-Barraud (CERHIC EA2616 – Université de Reims Champagne-Ardenne)

 

Cette étude s’inscrit dans la continuité les travaux actuels sur les collégiales séculières, notamment dans la droite ligne des recherches menées par Anne Massoni et son groupe de travail. Il s’agit d’explorer de nouveaux axes n’étudiant plus les collégiales séculières dans une perspective monographique mais en les plaçant davantage dans un réseau de relations pour un espace donné. Elle s’inscrit également dans les études actuelles portant sur la territorialisation des espaces, des pouvoirs et s’insère dans les nouvelles perspectives d’études de la réforme de l’Eglise du Moyen Age central.

Cette recherche est réalisée à l’échelle des diocèses de Châlons et de Reims. Ces espaces permettent d’étudier des institutions dépendant des comtes de Champagne, des châtelains, de l’archevêque, et des évêques ; elle s’inscrit donc également dans une démarche comparative. Enfin, ces diocèses étant en position de frontière, les collégiales sont des institutions relayant l’influence politique au sein de ces marches.

Les principaux axes d’analyse sont donc d’étudier la place des collégiales séculières dans la morphogenèse des diocèses, des principautés et des villes et les réseaux dans lesquelles s’insèrent les chapitres et leurs communautés.

 

The subject of this doctorate is « Collegiales and territories in the dioceses of Reims and Chalons (9th-15th centuries) »

 

This study is a continuation of the current work on secular colleges, particularly in line with research conducted by Anne Massoni and his research group. It is to explore new lines of work no longer studying secular colleges in a monographic perspective but placing them more in a network of relationships for a given space. It is also part of the current studies on the territorialization of spaces and powers and fits into the new perspectives of studies of the reform of the Middle Ages Middle Church. This research is carried out at the scale of the dioceses of Chalons and Reims. These spaces make it possible to study institutions dependent on the counts of Champagne, the castellans, the archbishop, and the bishops; it is therefore also part of a comparative logic. In addition to these different powers, these dioceses in a border position make the collegiate an institution relaying the political influence. The main axes of analysis are therefore to study the place of secular colleges in the morphogenesis of dioceses, principalities and cities and the networks in which the chapters and their communities.

 

Faculté des Lettres et des Sciences Humaines
39E rue Camille Guérin
87036 LIMOGES Cedex
Tél. +33 (5) 05 55 43 56 00
université ouverte 
source de réussites