Le monde des diplomates européens à Prague et à Strasbourg (années 1590 – années 1610)


Pouvoirs, Institutions, Conflits


Thèse soutenue par Natalia Neverova le 17 décembre 2015 , sous la direction de Michel Cassan



prague-1595

Vers la fin du XVIe siècle, le service diplomatique se trouve dans un état de transition vers la structuration et la professionnalisation et voit augmenter fortement le nombre d’ambassadeurs résidents. Les normes et les règles de ce service émergent de la pratique, ainsi que des réflexions théoriques du siècle. Cependant, la réalité reste encore très éloignée du modèle idéal dressé par les ouvrages consacrés à ce sujet. Par l’étude du cas de Prague, la présente recherche vise à révéler un espace d’existence et de rencontres commun à plusieurs agents diplomatiques envoyés par les différents États. L’analyse se porte sur les ambassadeurs en mission et tend à trouver des similarités dans leurs objectifs et devoirs, ainsi qu’à définir des stratégies et des instruments utilisés à ces fins. À partir des cas particuliers de personnages choisis, cette thèse se propose de mettre en lumière des traits et des qualités propres à la plupart des ambassadeurs et qui pourraient être perçus en tant que notions-clés du métier d’ambassadeur. Face au multiculturalisme de Prague et son statut de capitale, le cas de Strasbourg permet d’introduire la dimension de « petite » diplomatie, celle qui attire moins d’attention comparée aux affaires traitées dans la capitale du Saint-Empire romain germanique et de définir le rôle des ambassadeurs concernés.

Faculté des Lettres et des Sciences Humaines
39E rue Camille Guérin
87036 LIMOGES Cedex
Tél. +33 (5) 05 55 43 56 00
université ouverte 
source de réussites