Dispositifs pour l'analyse des textes et des images

Louis Hébert

Dispositifs pour l'analyse des textes et des images présente douze dispositifs sémiotiques, c'est-à-dire douze «machines d'analyse» construites autour d'un réseau notionnel relativement simple mais permettant néanmoins une analyse rigoureuse et précise.
Les dispositifs abordés sont: (1) l'homologation; (2) le carré sémiotique; (3) le carré véridictoire; (4) le schéma tensif; (5) le modèle actantiel ; (6) le programme narratif; (7) le schéma narratif canonique; (8) l'analyse figurative, thématique et axiologique; (9) l'analyse thymique; (10) l'analyse sémique; (11) la dialogique et (12) le graphe sémantique.
Les textes étudiés relèvent de différents genres (poèmes, fables, nouvelles, etc.), époques et littératures nationales (France, Québec). Les images étudiées sont également variées (poésie concrète, tableaux, image publicitaire), et Magritte est à l'honneur.
L'ouvrage s'adresse aux sémioticiens en devenir et, plus généralement, aux personnes soucieuses d'approfondir les méthodes d'analyse textuelle et imagique. Les sémioticiens chevronnés y trouveront également leur compte, ne serait-ce qu'en raison des compléments, généralement substantiels, apportés aux dispositifs originaux.

Louis HÉBERT est professeur au Département de lettres de l'Université du Québec à Rimouski (UQAR). Ses recherches touchent principalement la sémiotique (textuelle et visuelle), la sémantique interprétative, l'onomastique, Magritte, le bouddhisme. Il a publié notamment une Introduction à la sémantique des textes (Paris, Honoré Champion).

Couverture du numéro