Présentation de la revue

Actes Sémiotiques est une revue créée en 1977 par Algirdas Julien Greimas, et consacrée à l’analyse des faits de signification dans une perspective structurale. Dès sa création, elle affirmait sa dimension pluridisciplinaire et internationale, et son ambition d’aborder d’un point de vue sémiotique toute la diversité des discours, des pratiques et des formes de vie. Sous l’impulsion de ses directrices et directeurs successifs, Actes Sémiotiques a fait le choix d’accueillir tous les courants théoriques et méthodologiques (sémiotiques tensive, subjectale, interprétative ; sociosémiotique, étho-sémiotique, ethno-sémiotique, anthropo-sémiotique, sémiotique de la culture, etc.), tels qu’ils se pratiquent tout autant en Italie, au Pérou, en Lituanie, au Brésil, en Iran, en Corée, en Argentine, en Belgique, en Chine, au Mexique, en Turquie, en Espagne, au Maroc, parmi bien d’autres lieux, qu’en France même.

Actes Sémiotiques fédère, sans exclure, tout ce qui relève d’une sémiotique définie comme théorie générale et comme méthode d’analyse de la signification. L’ambition des Actes Sémiotiques est de contribuer au développement et à la promotion des recherches sémiotiques en faisant notamment vivre l’héritage intellectuel de Greimas, qui, par-delà la diversité des objets, des options théoriques et des positions épistémologiques, se caractérise principalement par une exigence d’explicitation des choix théoriques, conceptuels, méthodologiques, et des procédures de démonstration dans la construction de la signification. Actes Sémiotiques encourage l’ouverture de la réflexion à des problématiques contemporaines, l’émergence de nouveaux champs d’investigation, en soutenant non seulement le dialogue entre les diverses approches possibles, mais aussi et surtout l’échange avec les autres « sciences du sens », quel que soit leur ancrage disciplinaire.

Prochaines parutions :

  • Décembre 2020 : Actes du colloque « Des nudges dans les politiques publiques : un défi pour la sémiotique » (sous la direction de Jacques Fontanille)
  • Décembre 2020 : « Manières de table » (sous la direction de Gianfranco Marrone)