N° 82 | 2002
Les fonctions du titre

Josep Besa nous conduit sur un chemin balisé par quelques auteurs bien connus et qui ont montré en quoi le titre de l’œuvre pouvait fonctionner à la fois comme désignateur, commentateur et séducteur.
Mais il le fait avec une grande acuité critique qui lui permet de démontrer l’hypothèse qui lui tient à cœur : « le titre est une instruction macrolinguistique d’attentes ou d’expectatives sur le texte » et qui invalide toute conception selon laquelle le titre serait « une forme autonome et indépendante du texte »

  • Jacques Fontanille

    Avant-propos [article non publié en ligne]

  • Josep Besa Camprubí

    Les fonctions du titre [article non publié en ligne]

Couverture du numéro