N° 79-80-81 | 2002
Décrire, produire, comparer et projeter. La sémiotique face aux nouveaux objets de sens

La conception la plus courante de l’épistémologie, en sémiotique, est celle d’une épistémologie discursive. L’acte sémiotique par excellence étant la « reformulation », la « paraphrase » méta-sémiotique, la réflexion épistémologique prend donc, traditionnellement, pour objet le discours théorique. Mais Alessandro Zinna déplace ici l’accent sur le faire : remettant en question une conception réduite à la reformulation, il montre que la signification des sémiotiques-objets est fortement déterminée par une palette d’actes beaucoup plus étendue, qu’il examine systématiquement

  • Claude Zilberberg

    Avant propos [article non publié en ligne]

  • Alessandro Zinna

    Décrire, produire, comparer et projeter. La sémiotique face aux nouveaux objets de sens [article non publié en ligne]

Couverture du numéro