L’Observatoire des Mutations Institutionnelles et Juridiques (OMIJ, EA 3177) (crée en 1994) compte 56 enseignants-chercheurs, près d’une centaine de doctorants et accueille deux équipes thématiques: le Centre de Recherches Interdisciplinaires en Droit de l’Environnement de l’Aménagement et de l’Urbanisme – CRIDEAU et le Centre de droit et d’économie du sport – CDES. La Chaire d’Excellence « Gestion du conflit et de l’après conflit » (créée en 2013), s’appuie également sur le laboratoire.

La recherche s’organise autour d’un programme unique “justice et protection des droits fondamentaux”, qui se décline en 3 axes spécifiques :
1-Mutations juridiques sous l’influence du droit européen
Sous-axe 1 : sous l’influence du droit européen des droits de l’homme
Sous-axe 2 : sous l’influence du droit de l’UE
2-Justice en mutation
Sous-axe 1 : Mieux administrer pour mieux juger
Sous-axe 2 : Gestion de la conflictualité (gestion juridique, gestion non juridique, gestion mémorielle, valorisation des archives juridictionnelles)
3- Mutations des catégories juridiques, des objets et sujets de droit
Sous-axe 1 : mutation des droits et nouveaux enjeux sociétaux (sport, environnement, droit animalier, nouveaux droits sociaux)
Sous-axe 2 : Action publique territoriale, régulation, qualité des politiques sectorielles