L’Observatoire des Mutations Institutionnelles et Juridiques (OMIJ, EA 3177) (crée en 1994) compte 54 enseignants chercheurs et 85 doctorants.

 

Il est structuré autour du thème unique « Justice et protection des droits fondamentaux » (notamment tels que consacrés par la Convention européenne des droits de l’Homme et, aussi, par la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne), décliné en quatre axes spécifiques :

 

- Mutations juridiques sous l’influence des droits fondamentaux;

- Mieux administrer pour mieux juger;

- Mutations des activités d’intérêt général et protection des droits sociaux;

- Risques sociétaux et gestion juridique du vivant.