Mercredi

Mes chères tantes,Ma chère Blanchette,

J'ai reçu enfin ton mot du 19 et je suis heureux que tu aies passé quelques jours agréables à la campagne et que nos filles aient été gentilles. En effet c'est surprenant qu'à son âge notre Madeleine soit restée quatre jours sans pleurer. Notre Ninise a dû s'en payer. Espérons que le mois prochain, je serai avec vous pour aller faire un petit tour, et sans autre que je termine, mes chères tantes et ma chère Blanchette, en vous embrassant toutes de tout coeur. Embrassez bien mes deux petites chéries pour moi.

Votre bien affectionné Simon.

Expéditeur/auteur :
Simon Jeanjean
Destinataires :
Pauline Jeanjean, Lucie Jeanjean, Célestine Jeanjean et Blanche Jeanjean
Légende :
Grandvilliers - L'Entrée sud - Le pont du chemin de fer
Editeur :
Sinet imp. Grandvilliers - Numéro de série : 36
Lieu :
Grandvilliers
:
Géolocalisation (OpenStreetMap)
Google Street View

Images

  • Grandvilliers - L'Entrée sud - Le pont du chemin de fer

  • Grandvilliers - L'Entrée sud - Le pont du chemin de fer

Droits d'utilisation des images : aucune restriction de copyright connue.

Pour citer ce document

SCD - Université de Limoges, Grandvilliers - L'Entrée sud - Le pont du chemin de fer [En ligne]. Limoges : SCD Université de Limoges, 2010. Disponible sur <https://www.unilim.fr/jeanjean/824> (consulté le 10/12/2018)