Jeudi

Ma chère Blanchette,

Reçu aujourd'hui ton mot du 18 et je suis tout surpris d'apprendre que notre Madelon est devenue déjà une grande fille, 18 mois. Dans ce métier on ne sait pas comment l'on vit et je ne me rendais pas compte du temps. Vivement que l'on rentre chez soi et que l'on puisse jouir de la présence de nos deux petites chéries. J'espère en attendant ne plus tarder de partir. Je crois que Catelain sera là samedi matin, et si possible je partirai dimanche. Aussi dans cet espoir je ne vois pas grand-chose à te raconter ce soir.Je termine donc, ma chère Blanchette, en te priant de biens embrasser les tantes et mes petites chéries pour moi. Je t'embrasse ma chère femme, mille fois de tout coeur.

Ton mari qui t'aime.

Simon.

Expéditeur/auteur :
Simon Jeanjean
Destinataire :
Blanche Jeanjean
Lieu d'envoi :
Edenkoben
Légende :
Edenkoben, Pfalz - Bahnhofstrasse
Editeur :
'Hepp' Mannheim
Lieu :
Edenkoben

Images

  • Edenkoben, Pfalz - Bahnhofstrasse

  • Edenkoben, Pfalz - Bahnhofstrasse

Droits d'utilisation des images : aucune restriction de copyright connue.

Pour citer ce document

SCD - Université de Limoges, Edenkoben, Pfalz - Bahnhofstrasse [En ligne]. Limoges : SCD Université de Limoges, 2010. Disponible sur <https://www.unilim.fr/jeanjean/1023> (consulté le 13/11/2018)