Reposant sur une alternance entre formation théorique et travail en entreprise, l’apprentissage, qui relève de la formation initiale,  prépare à un diplôme d’État ou un titre professionnel inscrit au RNCP (Registre National des Certifications Professionnelles).
Au CFA SUP, les niveaux de qualification sont accessibles de Bac+2 à Master Ingénieur.
Lien : Site du Minitère du travail

LE MAITRE D’APPRENTISSAGE

Dans l’entreprise, l’apprenti est salarié et encadré par un maître d’apprentissage qui est chargé de l’intégration et de la formation du jeune en liaison avec le CFA.
A compter du 1er janvier 2019, les conditions de compétence professionnelle exigées d’un maître d’apprentissage sont déterminées par convention ou accord collectif de branche.
A défaut d’un tel accord, le maître d’apprentissage, qui doit être majeur, offrir toutes garanties de moralité, devra remplir l’une des conditions suivantes de compétence professionnelle :

  • être titulaire d’un diplôme ou titre équivalent relevant du domaine professionnel correspondant à la finalité du diplôme ou titre préparé. Avoir un niveau de formation au moins équivalent au diplôme ou titre préparé. Justifier d’une année d’activité professionnelle en relation avec la qualification visé.
  • ou justifier de 2 années d’activité professionnelle en relation avec la qualification visée par le diplôme ou le titre préparé et avoir un niveau de qualification minimale.

Il est également possible que l’employeur constitue une équipe tutorale  au sein de laquelle un maître d’apprentissage référent pourra être désigné.

NOMBRE D’APPRENTIS SUIVIS

Le nombre maximal d’apprentis pouvant être accueillis simultanément dans une entreprise est de 2 pour chaque maître d’apprentissage, plus le cas échéant, un apprenti dont la formation est prolongée pour cause d’échec à l’examen ; des dérogations peuvent être possibles.