Dimanche

Ma chère Blanchette,

Reçu ton mot du neuf et suis surpris qu'il te manque une lettre. Je t'en écris tous les jours. Tu les recevras certainement ensemble. Ce matin j'ai été à la messe dans l'église dont je t'envoie une vue. C'est joli, ce rétable quel beau travail ! C'est dommage que je ne pourrai pas sortir cet après-midi. La procession sort dans les rues ici. Cela doit être un beau coup d'oeil. Hier nous avons eu une matinée au théâtre, et je t'envoie le programme. Ce n'était pas mal, et les deux comiques nous ont bien amusés. J'aurais bien voulu voir notre fille ce matin à la procession. Elle doit être si gentille. Peut-être la verrai-je dimanche prochain, car je ne crois pas avoir pour longtemps ici. Il n'y a qu'à attendre les événements.Sans autre embrasse la bien fort pour moi. Je termine ma chère Blanchette, en t'embrassant mille fois de tout coeur.

Ton mari qui t'aime

Simon.

Expéditeur/auteur :
Simon Jeanjean
Destinataire :
Blanche Jeanjean
Lieu d'envoi :
Abbeville
Date :
10 juin 1917 (?) - Fête-Dieu 1917
Légende :
Abbeville. - Eglise Saint-Paul, Retable du XVe siècle
Editeur :
Neurdein et Cie Paris - Numéro de série : 14
Lieu :
Abbeville
Note :
'ND. Phot' à la suite du titre

Images

  • Abbeville. - Eglise Saint-Paul, Retable du XVe siècle

  • Abbeville. - Eglise Saint-Paul, Retable du XVe siècle

Droits d'utilisation des images : aucune restriction de copyright connue.

Pour citer ce document

SCD - Université de Limoges, Abbeville. - Eglise Saint-Paul, Retable du XVe siècle [En ligne]. Limoges : SCD Université de Limoges, 2010. Disponible sur <https://www.unilim.fr/jeanjean/745> (consulté le 14/12/2018)