Samedi

Ma chère Blanchette,

Je viens de recevoir ton certificat, et l'ai porté au bureau. Il se peut que ce ne soit pas suffisant. En tout cas c'est parti à la place et on verra. En tout cas si tu ne l'a pas fait, envoie immédiatement le deuxième comme le modèle envoyé il y a deux jours dans ma lettre. Je ne tiens plus en place, c'est réellement désagréable toutes ces chinoiseries administratives ! On en parlera à mon retour. Je ne vois pas quand je partirai, pourvu qu'on ne s'impatiente pas ici et que je ne parte pas sans permission. Je ne vois plus rien, je suis trop énervé pour mettre une idée devant l'autre. Embrasse bien ma petite poupée chérie pour moi, que décidément je ne verrai pas demain à la procession. Je t'embrasse mille fois.

Simon.

NB. Je t'écris chez les tantes espérant que tu la recevras plus vite, car demain c'est dimanche.

Expéditeur/auteur :
Simon Jeanjean
Destinataire :
Blanche Jeanjean
Lieu d'envoi :
Abbeville
Date :
09 juin 1917 - Veille de la Fête-Dieu 1917.
Légende :
Abbeville. - Maison du XVIe siècle, rue des Capucins
Editeur :
Neurdein et Cie Paris - Numéro de série : 72
Lieu :
Abbeville
Note :
'ND. Phot' à la suite du titre
:
Géolocalisation (OpenStreetMap)
Google Street View

Images

  • Abbeville. - Maison du XVIe siècle, rue des Capucins

  • Abbeville. - Maison du XVIe siècle, rue des Capucins

Droits d'utilisation des images : aucune restriction de copyright connue.

Pour citer ce document

SCD - Université de Limoges, Abbeville. - Maison du XVIe siècle, rue des Capucins [En ligne]. Limoges : SCD Université de Limoges, 2010. Disponible sur <https://www.unilim.fr/jeanjean/744> (consulté le 12/12/2018)