Lundi

Ma chère Blanchette,

Aujourd'hui, je n'ai reçu que des vieilles lettres venant du dépôt. Dans l'une, tu me dis que la petite se laisse prendre ses affaires par ses petites camarades. Ça c'est embêtant. Il faut espérer que tu verras la maîtresse pour lui signaler cela. Si tu ne la vois pas, je la verrai pendant ma perm. Tu as dû recevoir le programme que je t'ai envoyé : à l'orchestre tu as vu un morceau en l'honneur de Jeanne d'arc. Et chose assez amusante l'orchestre était composé de civils et de soldats anglais ! C'est comme le bas-relief que je t'envoie, qui a été élevé à Ringois, bourgeois d'Abbeville qui fut précipité du haut de la tour de Douvres, parce qu'il ne voulait pas reconnaître la suprématie anglaise ! Et au pied de ce bas-relief sont garées les autos anglaises. L'histoire a de ces bizarreries ! - A part cela a rien de neuf. Embrasse bien ma petite poupée chérie pour moi. Je termine, ma chère Blanchette, en t'embrassant mille fois de tout coeur.

Ton mari qui t'aime

Simon.

Expéditeur/auteur :
Simon Jeanjean
Destinataire :
Blanche Jeanjean
Lieu d'envoi :
Abbeville
Note :
Texte sur toute la surface
Légende :
Abbeville. - L'Hôtel de Ville - Bas-relief de Ringois
Editeur :
L.L. Lévy Fils et Cie - Paris - Numéro de série : 51
Lieu :
Abbeville
Note :
'L.L.' à la suite du titre
:
Géolocalisation (OpenStreetMap)
Google Street View

Images

  • Abbeville. - L'Hôtel de Ville - Bas-relief de Ringois

  • Abbeville. - L'Hôtel de Ville - Bas-relief de Ringois

Droits d'utilisation des images : aucune restriction de copyright connue.

Pour citer ce document

SCD - Université de Limoges, Abbeville. - L'Hôtel de Ville - Bas-relief de Ringois [En ligne]. Limoges : SCD Université de Limoges, 2010. Disponible sur <https://www.unilim.fr/jeanjean/731> (consulté le 12/11/2018)