[...] Major a l'air très chic, et très dévoué. Il m'a mis au grand régime et quinquina. Le temps est beau, le soleil brille, et on entend pas le canon. Les rues sont pavées et il n'y a pas d'eau et pas de boyaux. Mais il y a au bout une perm, et c'est le plus intéressant surtout qu'elle ne retire pas celle du front, à prendre un mois après. Bref le moral est bon, on tiendra - ici les poilus ne se sauvent pas quand on joue la Marseillaise. Ils sont partis (sans refuser de marcher) écouter la musique plus mélodieuse que celle des mitrailleuses. Cela va mieux ici que là-bas.Sans autre, embrasse bien ma petite poupée chérie pour moi. Je t'embrasse, ma chère Blanchette, mille fois de tout coeur.

Ton mari qui t'aime.

S. Jeanjean, 51e d'Inf. Hop. Temp. n° 80, salle 31, Abbeville, Somme.

Expéditeur/auteur :
Simon Jeanjean
Destinataire :
Blanche Jeanjean
Lieu d'envoi :
Abbeville
Date :
27 mai 1917 - Suite du n° 414
Légende :
Abbeville. - Panorama vers la place de l'Amiral Courbet

General view towards Amiral-Courbet Place

Editeur :
L.L. - Numéro de série : 6
Lieu :
Abbeville

Images

  • Abbeville. - Panorama vers la place de l'Amiral Courbet

  • Abbeville. - Panorama vers la place de l'Amiral Courbet

Droits d'utilisation des images : aucune restriction de copyright connue.

Pour citer ce document

SCD - Université de Limoges, Abbeville. - Panorama vers la place de l'Amiral Courbet [En ligne]. Limoges : SCD Université de Limoges, 2010. Disponible sur <https://www.unilim.fr/jeanjean/728> (consulté le 10/12/2018)