Jeudi 7 septembre

Ma chère Blanchette,

Je reçois ta lettre de lundi et le récit de ton voyage à Bazemont. Tant mieux que tu aies rapporté des provisions. Ils sont réellement gentils tes cousins, surtout que nous n'y avons même pas été une seule fois avant la guerre ! A ce propos il y a aujourd'hui deux ans que j'ai été blessé. Je croyais bien que c'était fini pour moi ! Et j'y suis retourné trois fois depuis, enfin espérons qu'il n'y en a plus pour trop longtemps. En attendant on est pas mal au dépôt en ce moment. La nourriture est bien meilleure depuis le nouveau lieutenant. Ce qui prouve bien que tout dépend des officiers, car ils ne touchent pas davantage en ce moment qu'il y a un mois, au contraire. Si j'avais seulement le bonheur de vous voir ! Il y a pas mal de copains qui ont fait venir leurs femmes. Mais voilà, les frais ! C'est assez cher ici, puis ton travail. D'autre part on est comme l'oiseau sur la branche, du jour au lendemain on peut partir. Embrasse bien ma fille chérie. Je t'embrasse de tout coeur.

Ton mari qui t'aime

Simon.

Expéditeur/auteur :
Simon Jeanjean
Destinataire :
Blanche Jeanjean
Lieu d'envoi :
Ansauvillers
Date :
07 septembre 1916
Note :
Texte sur toute la surface
Légende :
Ansauvillers (Oise) - Halle et Eglise
Editeur :
Ch. Delormel éditeur
Lieu :
Ansauvillers
Note :
'Edit. Delormel' au recto. - Verso : 'Imp. Photo. D.A. Longuet, 250 Faubourg Saint Martin Paris'

Images

  • Ansauvillers (Oise) - Halle et Eglise

  • Ansauvillers (Oise) - Halle et Eglise

Droits d'utilisation des images : aucune restriction de copyright connue.

Pour citer ce document

SCD - Université de Limoges, Ansauvillers (Oise) - Halle et Eglise [En ligne]. Limoges : SCD Université de Limoges, 2010. Disponible sur <https://www.unilim.fr/jeanjean/641> (consulté le 14/12/2018)