[...] rentrant, car cela vient c'est au plus du 70 demain matin. Au maximum ! Et peut-être moins car il ne faut pas oublier que je suis de la classe 1904 ! Cela devient bon, surtout si j’ai mes 20 jours. Sur lesquels je compte malgré tout car les ordres parus dans le journal n'arrivent guère avant 10 ou 15 jours après aux armées, et je compte bien être parti d'ici là ! En ce moment pour changer toujours du boulot. Maintenant qu'il y en a encore et toujours qui s'en vont ! Vivement que mon tour vienne. Sans autre, ma chère Blanchette, embrasse bien les tantes et mes deux petites poupées pour moi. Je t'embrasse ma chère femme, mille fois de tout coeur.

Ton mari qui t'aime.

Simon.

Expéditeur/auteur :
Simon Jeanjean
Destinataire :
Blanche Jeanjean
Lieu d'envoi :
Edenkoben
Date :
20 janvier 1919 (?) - Date incertaine

Images

  • Edenkoben, Pfalz

  • Edenkoben, Pfalz

Droits d'utilisation des images : aucune restriction de copyright connue.

Pour citer ce document

SCD - Université de Limoges, Edenkoben, Pfalz [En ligne]. Limoges : SCD Université de Limoges, 2010. Disponible sur <https://www.unilim.fr/jeanjean/1017> (consulté le 12/11/2018)