Thèse de Maria Concheta TCHIBOZO

Facteurs prédictifs de la pré-éclampsie et de ses formes sévères en milieu rurale dans la commune d’Agbangnizoun au Bénin

Contexte:

La réduction de la mortalité maternelle est l’un des principaux défis de santé publique du 21 ème siècle. En effet, une des cibles de l’objectif de développement durable 3 est de faire passer le taux mondial de mortalité maternelle au-dessous de 70 pour 100 000 naissances vivantes. Au Bénin, le taux de mortalité maternelle estimé était de 405 pour 1000 naissances vivantes en 2015 (OMS, 2015). Un rapport en 2016, évaluant les besoins en soins obstétricaux et néonataux d’urgence au Bénin (SONU) a fait état d’une morbidité obstétricale due principalement à des causes obstétricales directes dont la pré-éclampsie-éclampsie (16,5%). La pré-éclampsie est définie selon le « International Society for the Study of Hypertension in Pregnancy » (ISSHP) en 2018 comme la présence d’une hypertension après la 20ème semaine d’aménorrhée accompagnée de protéinurie et/ou de signes de lésions rénales aiguës, d’un dysfonctionnement hépatique, de troubles neurologiques, d’une hémolyse ou d’une thrombocytopénie et /ou d’un retard de croissance fœtale. L’influence des maladies cardiovasculaires et de leurs facteurs de risque sur la survenue d’une pré-éclampsie est importante (Bartsch, 2016).

En milieu rural en Afrique sub-saharienne, les données relatives à la mortalité maternelle et ses facteurs de risque restent rares. En 2020, la prévalence de l’HTA au cours de la grossesse dans la commune rurale d’Agbangnizoun au Bénin était estimée à 14,9%. Les facteurs associés étaient l’âge et l’antécédent de pré-éclampsie (Hounkpatin et al, 2020). Ces différents constats et le manque de données sur la question motivent cette étude.

L’objectif général est d’analyser les facteurs prédictifs de la pré-éclampsie et de ses formes compliquées au sein d’une population de femmes enceintes suivies dans les maternités de la commune d’Agbangnizoun au Bénin. Cette étude permettra en effet de mettre en place des interventions de prévention adaptées aux populations.

Il s’agira d’une étude de cohorte prospective qui se déroulera sur une période de 3 ans : une année d’inclusion et une durée de suivi de 16 à 18 mois (soit 12 mois après l’accouchement). La population d’étude sera constituée des femmes enceintes de moins de 20 semaines d’aménorrhée prises en charge par l’une des maternités de la commune d’Agbangnizoun. Les femmes enceintes répondant aux critères d’inclusion pendant la période d’étude seront recrutées à concurrence de la taille de l’échantillon. Pour une puissance de 80%, un risque d’erreur de 5%, une prévalence théorique des éclampsie-pré-éclampsie de 16%, un RR théorique d’au moins 2 entre les facteurs de risque et la présence de complications maternelles, une attrition de 10% la taille d’échantillon est estimée à 558 femmes enceintes. La variable dépendante sera la pré-éclampsie.

Les techniques de collecte de données seront : une entrevue individuelle, une observation directe (mesure de paramètres), une utilisation des documents disponibles par exploitation de fiche de suivi obstétrical/carnet médical. Les patientes seront incluses lors de leur première visite à la maternité pendant la période de l’étude. L’intégralité des bilans sera réalisée au cours de cette visite. Elles seront suivies lors des visites pré natales ultérieures, pendant l’accouchement et un an après l’accouchement. Le recueil des données sera réalisé par des sages-femmes, des épidémiologistes et des relais communautaires sous la supervision de la doctorante. Les données seront recueillies sur tablettes à l’aide du logiciel KoBoCollect et transmises en temps réel sur une base de données centralisée et sécurisée. Elles seront analysées par la doctorante grâce au logiciel R version 3.6.1.

Le protocole sera soumis au Comité d’Ethique et de Déontologie et l’étude sera menée conformément aux dispositions législatives en vigueur (articles L.1121-3 et R.5121-13 du code de la santé publique).


Mots clés : Mortalité maternelle, Pré-éclampsie, Maladies cardiovasculaires , Facteurs de risque cardiovasculaire

[Septembre 2021 – Décembre 2024]


Maria Concheta TCHIBOZO

Doctorante
conchetatchibozo@yahoo.fr


Sous la direction de


Articles Colloques Posters


En co-tutelle avec

--
© UMR Inserm 1094 NET - 2 rue du Dr Marcland, 87025 LIMOGES Cedex - Tél. : 05 55 43 58 20 - Fax : 05 55 43 58 21