CAPSES

Connaissances, Attitudes et Pratiques sur les troubles psychiques, les troubles neurocognitifs et l’épilepsie à la sortie des études en Santé

Les données épidémiologiques sur les troubles psychiques, les troubles neurocognitifs et l’épilepsie mettent en évidence des maladies ubiquitaires, présentent sous toutes cultures et latitudes, avec des prévalences élevées, notamment dans les pays à revenus faibles et intermédiaires.

L’objectif principal du programme est d’Ă©valuer les connaissances, attitudes et pratiques (CAP) sur les troubles psychiques, les troubles neurocognitifs et l’épilepsie auprès de futurs mĂ©decins, pharmaciens et infirmiers dans plusieurs pays Ă  faible et moyen revenus. Ce projet permettra Ă©galement de coordonner une action de formation par la recherche en zone tropicale, favoriser les Ă©changes entre jeunes chercheurs internationaux et soutenir l’émergence de projets internationaux. Sur la base des rĂ©sultats de l’enquĂŞte CAPSES, une mĂ©thode de consensus Delphi sera appliquĂ©e dans un premier temps aux experts locaux permettant d’émettre des recommandations locales. Un deuxième cycle sera ensuite proposĂ© aux experts macro-rĂ©gionaux pour ajuster ces recommandations.

CAPSES est une Ă©tude descriptive transversale multicentrique en cours de rĂ©alisation dans 13 pays pour laquelle nous avons utilisĂ© l’initiative STROBE dans le dĂ©veloppement de la mĂ©thodologie d’étude. Le recrutement est exhaustif pour les Ă©tudiants qui rĂ©pondent aux critères d’inclusion. Les investigateurs collectent les rĂ©ponses auprès des Ă©tudiants par le biais d’un auto questionnaire liĂ© Ă  un système de gestion de base de donnĂ©es relationnelle et rĂ©alisent une confĂ©rence apportant des Ă©lĂ©ments sur le contexte de la recherche Ă©pidĂ©miologique.

Une première Ă©tude pilote menĂ©e au Gabon a inclus 75 Ă©tudiants (45 Ă©tudiants en mĂ©decine, 2 Ă©tudiants en pharmacie et 28 Ă©tudiants en soins infirmiers). Un score moyen de 15,37 +/- 1,69 points sur 20 points a Ă©tĂ© retrouvĂ©. Le score de connaissances Ă©tait plus faible que le score d’attitudes et pratiques (p≺0,001). Les questions avec un pourcentage faible de bonnes rĂ©ponses portaient sur la dĂ©finition, le diagnostic des maladies ainsi que les effets indĂ©sirables des traitements. Le niveau de connaissances, attitudes et pratiques des Ă©tudiants en santĂ© Ă©tait correct au Gabon. Le taux faible de participation observĂ© doit nous amener Ă  porter une attention particulière Ă  la mĂ©thodologie de recrutement des Ă©tudiants dans l’Ă©tude.

Mots-clés : Epilepsie, Troubles neurocognitifs, Troubles psychiques, PRFI

--
© UMR Inserm 1094 NET - 2 rue du Dr Marcland, 87025 LIMOGES Cedex - Tél. : 05 55 43 58 20 - Fax : 05 55 43 58 21