Alboreás (Paris, 17 août 2021)

Maguy NAÏMI
et Claude WORMS

logo de l'atelier  Trad. Cant. Flam.

Il est possible que ce soit Rafael Romero qui ait apporté ces alboreás pour le programme de l’anthologie. Les premier et troisième cantes sont en effet caractéristiques du répertoire de Jaén. Perico el del Lunar les connaissait peut-être mal, ce qui expliquerait son accompagnement hésitant entre bulería, bulería por soleá et jaleo. C’est pourquoi nous avons opté pour un cadrage systématique sur le compás de la bulería dans le style de Morón, basé sur les versions de Joselero et Diego del Gastor (en respectant, naturellement, les profils mélodiques de la version de Rafael Romero).

Claude Worms

References

NAÏMI, M. et WORMS, C. (2022). Alboreás. Fédérer Langues, Altérités, Marginalités, Médias, Éthique, (2). https://www.unilim.fr/flamme/364