Bienvenue au CeReS !

En prolongement de G.D.R. « Sémiotique » (G1065) qui avait pour objectif, de 1993 à 1999, la restructuration de la recherche en sémiotique en France, le CeReS (Centre de Recherches Sémiotiques) a été créé par Jacques Fontanille en 2000, pour implanter plus clairement ces recherches à Limoges, mais aussi pour pouvoir accueillir des chercheurs susceptibles de se concentrer entièrement au développement de nouveaux programmes.


Le CeReS est un centre de recherche regroupant, dans le cadre de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines et d’autres composantes de l’université de Limoges, un ensemble d’enseignants chercheurs relevant de plusieurs disciplines. La discipline la plus représentée est la sémiotique qui donne son nom au groupe. Mais d’autres chercheurs relèvent plus particulièrement des sciences de l’information et de la communication et de la linguistique dans tous ses aspects.


La sémiotique, telle qu’elle est étudiée au sein du Centre de Recherches Sémiotiques, explore le champ du discours et par là se trouve confrontée à l’analyse de vastes domaines de production de sens, depuis l’énoncé élémentaire jusqu’aux manifestations culturelles, en passant par les dimensions du texte et les diverses pratiques dans lesquelles ils sont pris. Les objets de la sémiotique sont donc à la fois divers (textes, images, écritures, pratiques et interactions sociales, etc), puisqu’ils peuvent être le fait de grandeurs variables, et fortement unifiés puisqu’il s’agit toujours de rechercher les conditions de possibilité du sens et de ses articulations.


Actualités

Les membres de l’axe « Linguistique » présentent un ensemble cohérent de recherches sur les langues et le langage, en traitant des aspects proprement linguistiques, métalinguistiques et épilinguistiques de ces objets selon des perspectives tant historiques que synchroniques. Spécialistes de français, d’anglais, d’espagnol ou de hittite, ils travaillent tant en linguistique qu’en psycholinguistique, en phonologie, en parémiologie, en traductologie et en didactique des langues.

The Research Centre for Semiotics was created by Jacques Fontanille in 2000 as a continuation of the research network « Semiotics » (G1065) created in 1993 which aimed to restructure research in semiotics in France, establishing semiotics in Limoges, and welcoming researchers wanting to focus entirely on the development ofnew research programs in semiotics. The Research Centre for Semioticsgathers lecturers from various faculties of the University of Limoges who work in a variety offields. Many members work in semiotics, hence the name of the Centre; others work in related fields, particularly in communication and information sciences and in the different branches of linguistics. Semiotics as it is studied within the Research Centre for Semiotics explores the field of discourse, analyzingthe many areas of meaning production, from elementary utterances to cultural manifestations, including text and the various contexts within which it appears. The objects of study are diverse (texts, pictures, writing, social practices and interaction, etc.) but they share a common goal: the study of how, when and where sense takes form. The work of the researchers in the linguistics branch of the Centre present coherent research on language(s), dealing with specifically linguistic, metalinguistic and epilinguistic aspects of these objects, within a diachronic as well as synchronic perspective.As specialists of French, English, Spanish and Hittite, they work in linguistics, psycholinguistics, phonology, paremiology, translation studies and the didactics of language.

Isabelle Klock-Fontanille

Directrice de l'équipe

06 85 23 54 21

SHS – Sciences humaines et sociales

Le projet SHS cofinancé par l’Union Européenne – Fonds Européen de développement Régional (FEDER) a pour objectifs d’accompagner les projets scientifiques des équipes de recherche en favorisant la transversalité et la réponse aux grands enjeux de société dans le cadre d’approches ouvertes sur le monde socio-économique.

Le montant total du projet SHS est de 691 200 € dont 211 200 financés par le FEDER (SHS 1 Fonctionnement).