L’Université de Limoges a décroché 4 projets H2020 en 2017


L'UE publie son programme de travail Horizon 2020 pour 2018-2020

En 2017, les laboratoires de recherche de l’Université de Limoges ont décroché quatre projets européens H2020 : SUMCASTEC à XLIM et HCP, AMITIE et ATHOR au SPCTS et POLYTHEA au LCSN.

La Commission européenne a publié le 27 octobre 2017 son nouveau programme de travail pour la période 2018-2020, qui prévoit d’investir près de 30 milliards d’euros dans la recherche et l’innovation.

Les 30 milliards d’euros du programme de travail 2018-2020 comprennent les actions Marie Skłodowska-Curie (2,8 milliards d’euros) et l’accès au financement à risque (1,4 milliard d’euros). Ce montant comprend également le soutien aux ERC (6 milliards d’euros) qui a été présenté dans un programme de travail distinct en août 2017. Un programme de travail distinct a également été présenté le 27 octobre 2017 pour les recherches menées dans le cadre du traité Euratom.

Axes prioritaires du programme de travail pour la période 2018-2020.

1/ Innovation créatrice de marchés : 2,7 milliards €

Le programme de travail introduit des mesures pour soutenir l’innovation créatrice de marché, à travers une première phase d’un Conseil européen de l’innovation (EIC). Il sera ouvert aux innovations dans toutes les technologies ou secteurs.

La première phase de l’EIC aidera les entreprises innovantes et les entrepreneurs à développer leurs activités rapidement au niveau européen et mondial, et aidera l’Europe à mieux saisir les idées innovantes susceptibles de créer de nouveaux marchés et de renforcer la base industrielle.

Doté d’un budget de 2,7 milliards d’euros, il regroupe les instruments existants: l’instrument PME, les prix incitatifs, FET-Open et Fast Track to Innovation. Parmi les autres changements, notons l’intégration complète de l’instrument PME afin que les projets novateurs transverses puissent être soutenus.

2/ Priorités politiques et actions ciblées : 7,1 milliards €

Il y a quatre priorités politiques: un avenir sobre en carbone et la résilience face au changement climatique ; l’économie circulaire ; la numérisation et la transformation de l’industrie et des services européens ; la sécurité. De plus, un budget spécifique de 200 millions d’euros sera consacré à la recherche sur les migrations et l’intégration des migrants.

3/ Renforcement de la coopération internationale recherche et innovation : 1 milliard €

Le programme de travail comprend une trentaine d’initiatives phares sur des sujets consacrés à la coopération internationale dans des domaines d’intérêt mutuel, pour un budget total de plus d’un milliard d’euros.


> En savoir plus