1er janvier 1919

Mes chères tantes, Ma chère Blanchette,

Aujourd'hui pour mes étrennes j'ai reçu trois lettres. Une des tantes, deux de Blanche. Vous pensez si cela me fait plaisir. Je suis content que mon petit paquet soit arrivé et je suis heureux que la poupon amuse notre Madelon, qui ne la cassera pas, tout au moins. Je suis heureux que nos filles se comportent bien dans le monde et c'est heureux que Madelon ne soit pas si farouche que notre Ninise. Alice a encore gâté nos filles. C'est gentil de leur part de penser à elles malgré leur chagrin. Je leur ai envoyé une autre carte pour le nouvel an. Les tantes se sont donné bien du mal pour arranger tout cela (ne soyons pas trop bavard car tu m'a dit que mademoiselle écoutait la lecture des lettres). Heureusement comme vous le dites c'est le dernier jour de l'an passé, et comment, dans ce métier vous parlez d'une belle fête encore aujourd'hui [...]

Expéditeur/auteur :
Simon Jeanjean
Destinataires :
Blanche Jeanjean, Lucie Jeanjean, Pauline Jeanjean et Célestine Jeanjean
Lieu d'envoi :
Speyer
Date :
01 janvier 1919
Note :
La suite manque

Images

  • Speyer a. Rhein - Der Dom

  • Speyer a. Rhein - Der Dom

Droits d'utilisation des images : aucune restriction de copyright connue.

Pour citer ce document

SCD - Université de Limoges, Speyer a. Rhein - Der Dom [En ligne]. Limoges : SCD Université de Limoges, 2010. Disponible sur <https://www.unilim.fr/jeanjean/944> (consulté le 10/12/2018)