Contrexeville 31 décembre

Ma chère Blanchette,

Un mot pour te remercier de ta lettre d'hier, de tes bons voeux et de son contenu qui m'a bien fait plaisir. Je vois que le grand-père ne s'est rien cassé. Pourtant il est le parrain et ce n'est pas à toi d'apporter des cadeaux. Il ne se fend du reste pas beaucoup pour moi non plus. Depuis le colis au commencement de novembre, je n'ai plus rien reçu, même pas une lettre ! Enfin tant pis. Embrasse bien notre fille pour son gentil petit mot. Pour moi, cela va à peu près, mes pieds me font moins mal. Je ne vois plus rien. Je termine donc en t'embrassant de tout coeur. Écris-moi souvent. A bientôt. Ton mari qui t'aime.

Simon.

Expéditeur/auteur :
Simon Jeanjean
Destinataire :
Blanche Jeanjean
Lieu d'envoi :
Contrexéville
Date :
31 décembre 1915
Note :
Texte sur toute la surface
Légende :
Contrexéville. - La Source du Pavillon
Editeur :
L.L. Lévy Fils et Cie - Paris - Numéro de série : 12
Lieu :
Contrexéville

Images

  • Contrexéville. - La Source du Pavillon

  • Contrexéville. - La Source du Pavillon

Droits d'utilisation des images : aucune restriction de copyright connue.

Pour citer ce document

SCD - Université de Limoges, Contrexéville. - La Source du Pavillon [En ligne]. Limoges : SCD Université de Limoges, 2010. Disponible sur <https://www.unilim.fr/jeanjean/409> (consulté le 10/12/2018)