Mes chers tantes,

J'ai reçu hier votre bonne lettre, je commençais à m'étonner de votre long silence. Ici toujours pas grand chose de nouveau. On est mieux qu'en novembre. On a des paillasses, un sac à viande ! (drap cousu comme un sac), une couverture. Nourriture par fameuse, mais enfin ! Jusqu'ici on ne fait pas grand-chose, les gradés s'en fichent et on est tranquille. Ont fait à peine deux heures d'exercices par jour. Bref on se la coule. Par contre, l'albumine est partie, de sorte qu'il y a beaucoup de chance que je retourne sur le front ! Enfin le temps passe toujours. Sans autre, embrassez bien ma fille pour moi, et je termine en vous embrassant toutes cinq de tout coeur. Simon.J'ai envoyé une carte à la pipelette et à Mme Fuher [?]

Expéditeur/auteur :
Simon Jeanjean
Destinataires :
Pauline Jeanjean, Lucie Jeanjean et Célestine Jeanjean
Note :
Texte sur toute la surface

Images

  • Guérande - Eglise St-Aubin

  • Guérande - Eglise St-Aubin

Droits d'utilisation des images : aucune restriction de copyright connue.

Pour citer ce document

SCD - Université de Limoges, Guérande - Eglise St-Aubin [En ligne]. Limoges : SCD Université de Limoges, 2010. Disponible sur <https://www.unilim.fr/jeanjean/301> (consulté le 10/12/2018)