Samedi

Mes chères tantes,

Je suis très étonné de ne pas avoir reçu de lettre de vous depuis mon départ. J'espère que vous allez toujours bien et que ce n'est pas la santé qui vous empêche d'écrire. Pour moi cela va toujours à peu près. Tous les soirs on sort. Hier sur le port il y avait un bateau américain le Missurdian [?] de New York, un paquebot qui nous avait amené des chevaux et des chars. Nous l'avons visité dernièrement, les marins étaient très chic, c'était très intéressant. Avant-hier, j'ai été envoyé par la compagnie à une autre porter une liste. Cette compagnie se trouve à cinq kilomètres de Saint-Nazaire. J'ai fait une bonne promenade, j'aime mieux cela que d'aller à l'exercice. J'y ai cueilli une branche de genêt qui est très fleuri, et c'est joli la campagne en ce moment. Bref je m'ennuie moins qu'en novembre et sans autre, je vous embrasse toutes de tout coeur.

Simon.

Expéditeur/auteur :
Simon Jeanjean
Destinataires :
Lucie Jeanjean, Pauline Jeanjean et Célestine Jeanjean
Note :
Texte sur toute la surface - Ecrit à la plume (encre bleue)

Images

  • La Coupe de la Motte en Brière

  • La Coupe de la Motte en Brière

Droits d'utilisation des images : aucune restriction de copyright connue.

Pour citer ce document

SCD - Université de Limoges, La Coupe de la Motte en Brière [En ligne]. Limoges : SCD Université de Limoges, 2010. Disponible sur <https://www.unilim.fr/jeanjean/285> (consulté le 18/11/2018)