Mercredi

Ma Chère Blanchette

Pas grand chose ici non plus, le temps est toujours mauvais, pas moyen de sortir. Je crois que mon départ que je croyais proche va être retardé. Hier ils ont analysé mes urines et il y avait encore de l'albumine. Le médecin ne m'a rien dit. Alors qu'il a prévenu quelques uns de leur départ au petit bonheur. J'aime autant voir finir l'hiver ici. Pour la boîte il n'y a aucune crainte qu'on te supprime l'allocation. Il y a des camarades dont la femme travaille dehors, d'autres dont le mari mobilisé touche tout de même son mois ou une partie, et qui touchent l'allocation. Si donc ta maison ouvrait à nouveau, tu pourrais y retourner sans crainte, quitte à prendre une demi-journée par semaine pour aller toucher l'allocation. Enfin fais pour le mieux. Je ne vois plus rien à te dire. Embrasse bien notre fifille pour moi. Je termine en t'embrassant mille fois

Ton mari qui t'aime – Simon.

Je te joins le programme de la séance dont j'ai parlé dans ma dernière lettre.

Expéditeur/auteur :
Simon Jeanjean
Destinataire :
Blanche Jeanjean
Lieu d'envoi :
La Bourboule
Note :
Texte sur toute la surface. Ecrit à la plume
Légende :
Auvergne. - Route du Puy-de-Dôme. - La Roche percée
Editeur :
L.L. Lévy Fils et Cie - Paris - Numéro de série : 32
Lieu :
Puy-de-Dôme

Images

  • Auvergne. - Route du Puy-de-Dôme. - La Roche percée

  • Auvergne. - Route du Puy-de-Dôme. - La Roche percée

Droits d'utilisation des images : aucune restriction de copyright connue.

Pour citer ce document

SCD - Université de Limoges, Auvergne. - Route du Puy-de-Dôme. - La Roche percée [En ligne]. Limoges : SCD Université de Limoges, 2010. Disponible sur <https://www.unilim.fr/jeanjean/228> (consulté le 10/12/2018)