La Bourboule, le 2/1/15

Ma Chère Petite femme

Je reçois ta lettre à l'instant à l'instant la 1ère depuis que je vous ai vu. Après les changements dont vous aurez un aperçu par ma lettre d'hier il n'y a rien d'étonnant à ce que vos lettres ne me soient pas arrivées. J'espère que si notre fille est diable qu'elle doit être aussi gentille et que vous ne la gâtez pas trop. Pour moi je ne peux pas encore me lever cela me tient surtout dans les jambes. Sans autre je termine en t'embrassant de tout coeur ma chère Blanchette. Embrasse bien notre fille pour moi. Ecris-moi souvent. Mille baisers. Simon.

Expéditeur/auteur :
Simon Jeanjean
Destinataire :
Blanche Jeanjean
Lieu d'envoi :
La Bourboule
Date :
02 janvier 1915
Note :
Texte sur toute la surface
Légende :
La Bourboule. - Les lacets et la Roche des fées
Editeur :
L.L. Lévy Fils et Cie - Paris - Numéro de série : 112
Lieu :
La Bourboule

Images

  • La Bourboule. - Les lacets et la Roche des fées

  • La Bourboule. - Les lacets et la Roche des fées

Droits d'utilisation des images : aucune restriction de copyright connue.

Pour citer ce document

SCD - Université de Limoges, La Bourboule. - Les lacets et la Roche des fées [En ligne]. Limoges : SCD Université de Limoges, 2010. Disponible sur <https://www.unilim.fr/jeanjean/197> (consulté le 15/11/2018)