Sujet : 
Portefeuille du poilu
Format : 
13.5 x 17
Nbre de pages : 
1
Notes : 

Ce portefeuille est sans aucun doute celui que Simon Jeanjean portait sur lui pendant la guerre. C'est sans doute celui-ci qu'il appelle son porte monnaie dans la carte n° 76 envoyée de La Bourboule : "Quant au porte-monnaie la toile commence à se toucher...", signifiant par là qu'il aurait besoin d'argent pour le remplir. Il s'agit d'un grand portefeuille en toile huilée, constitué pour l'essentiel de deux poches. Il a été trouvé rempli d'objets qui sont autant de souvenirs de la Grande guerre, et dont certains (la lettre de Denise, par exemple) ont dû l'accompagner au front et ailleurs, ce qui est assez émouvant.

Présentation du portefeuille et de son contenu :

- première image  : portefeuille seul

- deuxième image : portefeuille et son contenu, tel que nous l'avons trouvé :

  • 5 petits calendriers : l'un de l'année 1914, format 110 x 70 mm, recto-verso, illustré et proclamant ce slogan publicitaire : 'La meilleure lumière par les Becs Visseaux' ; les quatre autres en forme de mini-livres, d'un format maximum de 40 x 55 mm, des années 1915, 16, 17 et 18 ;

  • 4 petits rectangles de feutre bleu prélevés sur les cols des uniformes et portant les deux numéros de ses régiments, 51 et 147 ;

  • la collection des 12 'Cartes du front' éditées par Hatier, sous forme de cartes postales 'Correspondance des armées' : deux feuillets chacune comportant au recto sur une double page la carte du secteur concerné, au verso la place pour l'adresse et la carte d'ensemble du front ;

  • une petite photographie, tachée et dégradée, sous cadre cartonné ouverture ovale, portrait de Blanche avec chapeau, portant Denise, visages accolés ;

  • quelques fins rubans embobinés sur supports cartonnées, de trois couleurs différentes, et une fine ficelle d'argent ; deux des supports, intitulés 'Rubans de décorations', sont suivis pour l'un de 'Ordre [du] Mérite social', l'autre '...[de la] Résistance'.

Enfin, 5 autres articles inventoriés à part, et que l'on trouvera donc à la suite de celui-ci numérotés de 2605 à 2608 :

  • 'un 'mini-carnet' à feuilles détachables, où S.J. nota les différentes "étapes" de son parcours de 1914 à 1917 (n° 2605) ;

  • deux fiches cartonnées de blesure ou maladie, qui devaient être accorochées au blessé pour identification lors de ses déplacements (2606 et 2607) ;

  • une lettre et son enveloppe écrites par Denise enfant à son père, accompagnée d'ue fleur séchée (n° 2608).

Images

[N°2604] :
960 x 639 px 169k
[N°2604] :
960 x 779 px 161k

Droits d'utilisation des images : aucune restriction de copyright connue.

Pour citer ce document

SCD - Université de Limoges, Portefeuille du poilu [En ligne]. Limoges : SCD Université de Limoges, 2010. Disponible sur <https://www.unilim.fr/jeanjean/1886> (consulté le 18/09/2019)