Samedi

Ma chère Blanchette,

Journée de cafard aujourd'hui, le matin d'abord pas de lettre, ensuite un travail fou et en troisième lieu le journal qui annonce que les territoriaux seront libérés d'ici le 31 mars. Si cette dernière nouvelle me fait plaisir j'aurais du moins aimé qu'elle ne vînt que dans quelques jours, qu'elle donne à Catelain le temps de rentrer et à moi de partir. Car maintenant il est à craindre que je ne parte plus. Il ne rentrera guère d'ici la fin de la semaine prochaine... Enfin attendons. Espérons que demain j'aurai des nouvelles et sans autre ma chère Blanchette, embrasse bien les tantes et mes petites poupées pour moi. Je t'embrasse mille fois de tout coeur.

Ton mari qui t'aime.

Simon.

Expéditeur/auteur :
Simon Jeanjean
Destinataire :
Blanche Jeanjean
Lieu d'envoi :
Edenkoben
Légende :
Edenkoben - Präparandenschule mit Villastrasse
Editeur :
W. Wolff Edenkoben
Lieu :
Edenkoben

Images

  • Edenkoben - Präparandenschule mit Villastrasse

  • Edenkoben - Präparandenschule mit Villastrasse

Droits d'utilisation des images : aucune restriction de copyright connue.

Pour citer ce document

SCD - Université de Limoges, Edenkoben - Präparandenschule mit Villastrasse [En ligne]. Limoges : SCD Université de Limoges, 2010. Disponible sur <https://www.unilim.fr/jeanjean/1011> (consulté le 10/12/2018)