La glande pinéale, ou le design comme promesse
Des imaginaires et des pratiques en circulation

Étienne Candel

Sommaire

1. Introduction
2. Le design, au-delà des oppositions binaires?
2.1. Le design comme figure tierce
2.2. Une promesse de recentrement
3. Le « design », une figure de la neutralisation
3.1. Une ambiguïté fondamentale
3.2. Modestie de faiseur ou génie d’auteur ?
4. Pragmatisme: idéologies, rituels et fétiches
4.1. Une praxis de la pratique
4.2. Le dispositif comme rituel
4.3. Les objets fétiches
5. Conclusion

Extrait du texte

1. Introduction

Cet article se propose d’analyser la construction communicationnelle du design dans la société contemporaine, en particulier face au développement du design numérique et au succès rencontré par les promesses du « design d’expérience » et aux méthodologies mobilisées en design. Le succès du mot « design » aujourd’hui et la légitimité grandissante des méthodes et des réalisations qui sont portées au crédit des pratiques qu’il recouvre exigent que l’on se demande non seulement com...

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en janvier 2021.

Les articles de cette revue sont soumis à un embargo de 2 ans.

Vous pouvez vous abonner à la revue (60 €/an) ou les commander à l'unité (Editions design numérique).

Pour citer ce document

Référence papier

Candel Étienne, « La glande pinéale, ou le design comme promesse », Interfaces numériques, (8)1, 170-196, 2019

Référence électronique

Candel Étienne, « La glande pinéale, ou le design comme promesse », Interfaces numériques [En ligne], 8(1), 2019, consulté le 20/10/2019, URL : https://www.unilim.fr/interfaces-numeriques/3804

Auteurs

Étienne Candel
ELICO, Université Jean Moulin Lyon 3
6, cours Albert Thomas 69008 Lyon
etienne.candel@univ-lyon3.fr
Articles du même auteur