L’ethno-design à l’ère numérique :
valorisation ou banalisation des signes identitaires berbères

Aicha Nairi 

Publié en ligne le 15 janvier 2021

Du point de vue de ses praticiens, le design représente un champ de réflexion aussi bien qu’une démarche empirique pour susciter de nouveaux usages, créer de nouvelles situations d’être au monde. Cette posture nous amène notamment à questionner la place et le rôle des activités artisanales dans nos sociétés. À la lumière du cas spécifique des tissages berbères, notre contribution vise à questionner la possibilité, l’intérêt et les limites de la notion d’ethno-design pour aborder l’articulation des formes et du savoir-faire, de l’environnement traditionnel et de la culture contemporaine. Au fil de notre démarche, c’est finalement le potentiel communicationnel du produit artisanal et de son actualisation qui sont questionnés.

From the point of view of his practitioners, the design represents a field of reflection as well as an empirical approach to foster new uses and to help emerge new situations of “being in the world”. This posture brings us in particular to the question about the place and the role of craft activities in our societies. In the specific case of Berber weavings, our contribution aims to question the possibility, the interest and the limits of the notion of ethno-design in order to reflect on the articulation of forms and know-how, of the traditional environment and contemporary culture. In the course of our approach, it is finally the communicative potential of the craft product and its actualization that are questioned.

Sommaire

Introduction
1. Signes, symboles et représentations berbères
2. L’ethno-design textile: définition et fonction
2.1 Qu’entend-on par ethno-design ?
2.2 La fonction et le symbolisme de l’ethno-design textile
3. Interroger le geste de l’artisan
4. Une marginalisation du geste traditionnel, le numérique en question
Conclusion

Extrait du texte

Introduction

Le concept d’ethnicité, tel qu’il est pensé par Françoise Lorcerie (2003, p. 11), désigne « la production et l’activation de certaines formes d’identité communautaire au cœur des sociétés modernes : très précisément celles qui découlent du fait que les individus croient qu’ils ont en commun avec certains une origine distinctive ». L’ethnicité représente ainsi un critère mobilisé dans l’élaboration de croyances relatives à l’appartenance à certains groupes humains. Cette appartenan...

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en janvier 2021.

Les articles de cette revue sont soumis à un embargo de 2 ans.

Vous pouvez vous abonner à la revue (60 €/an) ou les commander à l'unité (Editions design numérique).

Pour citer ce document

Référence papier

Nairi Aicha, « L’ethno-design à l’ère numérique : valorisation ou banalisation des signes identitaires berbères », Interfaces numériques, 2019, vol. 8, n°1, p. 98-117.

Référence électronique

Nairi Aicha, « L’ethno-design à l’ère numérique : valorisation ou banalisation des signes identitaires berbères », Interfaces numériques, 2019, vol. 8, n°1, consulté le 20/01/2020, URL : https://www.unilim.fr/interfaces-numeriques/3767

Auteurs

Aicha Nairi
Laboratoire de recherche Cultures, Technologie et Approches Philosophiques Philab, Université de Tunis
94, BD du 9 avril 1938, 1007 - Tunis, Tunisie
Sciences et technologies du design Den Den, Université de la Mannouba
2011 Avenue de l`indépendance DenDen, tunis - 2011 Tunis, Tunisie
aicha.nairi@yahoo.fr
Articles du même auteur parus dans Interfaces numériques

Licence